Home Actualités Comment des escrocs du trading en ligne ont appelé un régulateur : scénario digne d’une belle comédie!
Comment des escrocs du trading en ligne ont appelé un régulateur : scénario digne d’une belle comédie!
Maxime (Équipe OptionMag) 1

Comment des escrocs du trading en ligne ont appelé un régulateur : scénario digne d’une belle comédie!

38
1

Tout a commencé lors d’une soirée calme, alors qu’un enquêteur Canadien, Jason Roy (sur la photo ci – dessus), profitait « au calme » d’une soirée de weekend chez lui. Soudain son téléphone sonne et… Il semble avoir gagné le gros lot!

Et oui! L’interlocuteur lui propose « une opportunité d’investissement incroyable » qui le rendra riche en seulement quelques mois. Sauf que cette fois – ci, c’est vraiment ce fameux interlocuteur qui manquait de chance. Car notre enquêteur était l’inspecteur principal du MCS (Manitoba Securities Commissions), en d’autres termes un équivalent de l’AMF (autorité des marchés financiers) en France.

 

Le poisson a mordu à l’hameçon.

Sauf que cette fois c’est l’escroc qui était « le poisson rouge ».

Et « le meilleur » était que la MCS enquêtait depuis quelques mois, sans trop de succès d’ailleurs, sur le démarchage téléphonique illégal des citoyens Canadiens. Car malheureusement ces escrocs utilisent des numéros VOIP des pays offshore où les compagnies de téléphonie ne coopèrent que très faiblement avec les organes de régulation.

On ne peut jamais savoir avec certitude d’où vient vraiment le coup de fil
On ne peut jamais savoir avec certitude d’où vient vraiment le coup de fil
Maintenant imaginez bien l’ironie de la situation : Jason reçoit un coup de fil des escrocs qu’il cherche depuis quelques mois!

Voici comment lui – même décrit la situation :

Au bout de deux minutes de conversation, j’ai compris que Central Option (tel était le nom de leur site) faisait partie du réseau d’escroquerie sur lequel on enquêtait depuis maintenant plus de 6 mois. J’ai pris en hâte mon ordinateur pour suivre les très précieux conseils de ce « Thomas Meunier ».

Des fonds « 100% secure ». Mais bien – sûr…
Des fonds « 100% secure ». Mais bien – sûr…

C’est alors qu’il m’a présenté une occasion unique de faire de l’argent très rapidement, me rassurant par le fait qu’ils ont des bureaux à Toronto et à Washington, mais aussi qu’ils collaborent avec Goldman Sachs.

Thomas m’a même gentiment fait une démo de sa méthode de trading sur l’action KLM.

La méthode était vraiment miraculeuse puisque il a tradé sur l’action de KLM un samedi soir, alors que les bourses sont fermés le samedi et dimanche! Probablement « une recette miracle »…

 

Pas de chance pour Central Option

Mais cette fois c’est Central Option qui se retrouve « au carreau », son site se voyant complétement interdire au Canada. De plus la MCS a envoyé un avertissement sur ce pseudo courtier à la plupart des organes de régulation.

Site de MSC

Quant à moi, je répéterai la bonne vielle règle qu’il faut à tout prix respecter dans le monde du trading en ligne : choisissez seulement un courtier régulé et avec de bons avis sur Google. Un conseil qui peut vraiment bien payer!

 

Conclusion

Certes dans un monde idéal notre enquêteur Jason aurait réussi à retracer ces escrocs et à les faire comparaitre devant un tribunal Canadien. Mais nous vivons dans monde réel où la bêtise finit malheureusement trop souvent par triompher.

Mais pour une fois ce sont les « méchants » qui se sont fait berner : c’est déjà ça, non?

38
1

(38)

Commentaires(1)
  1. Franchement ils sont quand même doués… Tomber sur un enquêteur parmi des millions d’habitants ! Quel manque de bol pour l’arnaqueur qui croyait déjà toucher le pactole.

    En tous cas merci pour votre article, il m’a bien détendu ce soir après une longue journée de trading. Ah oui, bravo pour l’équipe du MCS.

Laissez votre commentaire