Home Actualités La CySec distribue les amendes

La CySec distribue les amendes

Depuis la fin de l’année 2015 la CySec (régulation financière Chypriote) a distribuée des amendes « assez lourdes » à de nombreuses sociétés de trading en ligne, dont : BDB Ltd (Banc De Binary) – 350 000 euros Pegase Capital Ltd (Interactive Option) – 300 000 euros Reliantco Investments Ltd (UFX Markets) – 123 000 euros IronFX Global Ltd (Iron FX) – 335 000 euros   Ces amendes sont certes « signifiantes », mais sont- elles vraiment suffisantes pour persuader ces courtiers de changer leur modèle de fonctionnement : c’est-à-dire de ne plus baser leur chiffre d’affaire sur la perte de leurs clients? Voyons cela de plus prés.   Faire perdre les clients : une affaire qui rapporte Malheureusement c’est vraiment le cas : s’enrichir grâce aux pertes des clients est souvent plus « rentable » qu’être un intermédiaire qui prend une commission sur leurs gains.

Avis des lecteurs: 59 votes
60% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Depuis la fin de l’année 2015 la CySec (régulation financière Chypriote) a distribuée des amendes « assez lourdes » à de nombreuses sociétés de trading en ligne, dont :

  • BDB Ltd (Banc De Binary) – 350 000 euros
  • Pegase Capital Ltd (Interactive Option) – 300 000 euros
  • Reliantco Investments Ltd (UFX Markets) – 123 000 euros
  • IronFX Global Ltd (Iron FX) – 335 000 euros

3

 

Ces amendes sont certes « signifiantes », mais sont- elles vraiment suffisantes pour persuader ces courtiers de changer leur modèle de fonctionnement : c’est-à-dire de ne plus baser leur chiffre d’affaire sur la perte de leurs clients?

Voyons cela de plus prés.

 

Faire perdre les clients : une affaire qui rapporte

Malheureusement c’est vraiment le cas : s’enrichir grâce aux pertes des clients est souvent plus « rentable » qu’être un intermédiaire qui prend une commission sur leurs gains. C’est pour cela que certains courtiers choisissent ce mode – là.

Nous vous aiderons gratuitement à perdre votre dépôt avec nos « signaux »!
Nous vous aiderons gratuitement à perdre votre dépôt avec nos « signaux »!
Et malheureusement ce ne sont pas les amendes de 100 000 – 400 000 euros qui vont dissuader ces courtiers véreux de continuer leur pratique.

Faisons un simple calcul :

  • Un courtier « moyen » traite autour de 50 000 clients par an (dans le monde)
  • Le premier dépôt moyen par client est de 450 euros
  • 50 000 * 450 = 22 500 000 euros
  • En supposant que certains (même après s’être fait arnaqués) vont remettre encore un ou deux dépôts on arrondit à 25 millions par an.
  • On enlevé tous les frais (marketing, personnel etc…) qui représentent autour de 50% et on arrive à 12 500 000 euros de bénéfices annuels et une amende de 200 000 euros tous les 6 mois

Je pense que ces escrocs peuvent « supporter » cette dépense.

 

Un profit qui ne dure pas longtemps

Mais il est important de noter que ce n’est pas une perspective à long terme, car les régulateurs  ne finissent tôt ou tard pas retirer la licence à ce genre de courtiers. Espérons que ce sera le cas pour les quatre courtiers de la liste.

De plus les avis négatifs « rattrapent » tôt ou tard ce genre de brokers.

Et puis être un courtier honnête rapporte bien « plus gros ». Par exemple pour l’année 2015 le broker IQ Option a affiché 100 000 000$ de profits en restant un simple intermédiaire.

On peut « très bien gagner sa vie » tout en restant honnête!
On peut « très bien gagner sa vie » tout en restant honnête!

Mais comme on peut le voir, ce courtier a dû démarrer avec une très petite recette pour finalement arriver à un « beau » chiffre d’affaire deux ans plus tard.

Malheureusement certains PDG préfèrent avoir une « belle recette » dès le premier mois, même si les clients dupés en paient les frais.

 

Conclusion

Les brokers malhonnêtes existent et malheureusement il n’y a pas de « remèdes miracles » contre ces escrocs.  Tout ce que je peux vous conseiller est de sélectionner votre courtier dans notre liste de brokers pour éviter d’être dupé.

Des régulateurs comme la CySec ou FCA font de gros efforts pour rendre le marché du Forex et des options binaires le plus transparent possibles en adressant des amendes et en retirant les licences des courtiers dont l’activité « est floue ». Mais ces régulateurs ne peuvent pas non plus faire de miracles.

(38)

Close