Home Actualités La loi Sapin 2 : une bonne solution pour le trading en ligne?
La loi Sapin 2 : une bonne solution pour le trading en ligne?
Maxime (Équipe OptionMag) 0

La loi Sapin 2 : une bonne solution pour le trading en ligne?

235
0

Présentée le 23 mars 2016 au conseil des ministres, la loi Sapin envisage l’amélioration de la transparence économique dans divers secteurs financiers. Et le trading en ligne n’en fut pas l’exception : la loi Sapin aurait pour but d’interdire toute forme de publicités dans le domaine du Forex et ses dérivatifs (options binaires, futures etc…) sur internet.

Si ce projet de loi fut présenté, cela est principalement dû aux arnaques et aux courtiers non régulés qui « asphyxient » de plus en plus le monde du trading en ligne ces dernières années. Ainsi l’AMF a décidé d’encourager « les grands politiques » à mettre en peu d’ordre afin de protéger les investisseurs particuliers qui sont les premiers « à mordre à l’hameçon » des brokers véreux.

 

Une loi basée sur un bon projet…

Il faut tout d’abord dire que cette loi met enfin en peu de lumière dans le monde du trading en ligne en France, facilitant considérablement le travail de l’AMF.

Car si cette loi est passée, enfin seront interdits tous ces sites avec des faux témoignages qui n’ont que pour seul but de vous faire télécharger un pseudo robot de trading qui vous fera tout perdre en seulement quelques clics.

Avec la loi Sapin on pourra enfin dire adieu à ce genre d’escroquerie
Avec la loi Sapin on pourra enfin dire adieu à ce genre d’escroquerie
Avec la nouvelle loi Sapin c’est fini! Ces sites se verront directement expulsés d’internet (autrement dit bloqués en France) : il était bien temps!

De plus cette loi empêchera des brokers véreux (tels que FXGM ou encore Interactive Option) de « répandre » leurs publicité mensongère partout où ils peuvent. En d’autres termes ce genre de publicité (qui est même passée sur certaines chaines de télé française!) ne verra plus le jour :

Car même si ces publicités « ne mentent pas en soi » leur but est bien clair : faire croire aux particuliers que les options binaires sont un instrument où la fortune nous attends « à portée du clic ».

Or si on part avec cette approche, la perte y’est assurée.

Ainsi, la loi Sapin a pour but de limiter les risques des débutants dans le monde du trading en ligne qui comporte aujourd’hui de nombreuses « failles » et peut parfois être dangereux pour un particulier.

 

Mais comportant cependant de nombreuses failles!

Cependant cette loi connait elle – aussi de nombreuses failles, pouvant même à dégrader la situation actuelle.

Voici le problème qui se pose :

  • Aujourd’hui 80 – 90% de publicités du trading en ligne et ses dérivatifs est effectuée par des brokers régulés et agrées par l’AMF ou la Banque De France.
  • Même avec cette nouvelle loi, faire interdire un site (bloquer sur le territoire français) qui ferait de la publicité dite illégale prendra au moins quelques mois.
  • Si cette approche « fera peur » aux courtiers régulés, elle n’écartera pas les brokers escrocs. Car un broker véreux plie généralement bagage au bout de 6 mois – un an.
En d’autres termes la loi Sapin risque d’écarter toute forme de publicité de la part des courtiers agrées, poussant ainsi les particuliers « dans les bras » des brokers non régulés qui n’ont rien à perdre. Inutile de vous souligner que ces derniers se feront une joie de voir le marché publicitaire « 100% libre ».
Au lieu de voir ce genre de publicité « gentilles », on risque d’être amené à des annonces mensongères des courtiers « sans foi ni loi »
Au lieu de voir ce genre de publicité « gentilles », on risque d’être amené à des annonces mensongères des courtiers « sans foi ni loi »

Voici ce d’ailleurs qu’a dit le directeur général d’OptionWeb sur cette nouvelle loi :

« Sanctionnez! Oui, mais intelligemment! »

Car c’est bel et bien aux brokers honnêtes que cette loi risque de nuire considérablement dans sa forme actuelle.

TRADER CHEZ UN COURTIER FIABLE ET RÉGULÉ

Malheureusement c’est vraiment le cas! Et le pire reste que les sociétés de trading « fantômes » s’en sortiraient indemnes une fois de plus, n’ayant pas de comptes à présenter à qui que ce soit.

 

Conclusion

Pour l’instant la loi Sapin reste un simple projet qui est difficile à appliquer au stade actuel des choses. La volonté de cette loi semble être bonne, mais malheureusement (une fois de plus!) le gouvernement français veut sanctionner « dans le vide » sans chercher à déterminer la vraie cause du problème.

Dans tous les cas j’ose espérer que si la loi Sapin sera appliquée, elle sera bien rectifiée avant de façon à bien cibler les courtiers dont il faut protéger les épargnants particuliers.

Une fois de plus j’encourage fortement tous les débutants à choisir un courtier régulé et surtout ne pas croire aux miracles!

235
0

(235)

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *