Home Analyse des actions Acheter l’action Barclays : prix et notre analyse du cours

Acheter l’action Barclays : prix et notre analyse du cours

Le marché boursier actuel devient de plus en plus riche de par ses différents actifs et actions qu’on peut trader. L’activité du trading en ligne rend le phénomène encore plus visible depuis l’apparition des plateformes de trading accessibles via internet. On peut prendre l’exemple du groupe « Barclays » qui a été fondé en Grande Bretagne et qui a gagné considérablement en popularité depuis quelques années. Voici quelques informations essentielles pour les traders qui s’intéressent à l’action de ce groupe.

Avis des lecteurs: 41 votes
60% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Ce qu’on sait sur le groupe Barclays

Le groupe Barclays se concentre sur le marché européen.

Il s’agit d’un groupe qui se spécialise dans le domaine bancaire et qui a été créé en Grande Bretagne. Il fait partie des plus grands groupes de ce genre qui existent dans le pays, un peu comme le groupe BNP Paribas en France. Il est possible de diviser son travail en trois parties essentielles qui le représentent. Le premier concerne l’activité commerciale et qui représente près de 37 % de son chiffe d’affaire. 33 % de ce dernier proviennent de son activité économique et de ses investissements. Enfin, 16% de son chiffre proviennent de la production des cartes bancaires.

Le groupe Barclays se concentre sur le continent européen et gère des sommes qui dépassent les 550 milliards d’Euros.

 

Qui sont les concurrents du groupe les plus sérieux ?

Goldman Sachs est sans doute le concurrent le plus important de Barclays.

Il est important de noter que le groupe ne se limite pas à des activités bancaires basiques, mais touche aussi le secteur systémique tout en gérant divers investissements. La multiplication de ses activités engendre aussi la multiplication du nombre de ses concurrents. Parmi ces derniers on peut citer HSBC qui est le leader du secteur bancaire en Grande Bretagne, Lloyds Banking Group qui vient juste après Barclays en troisième position, et Royal Bank of Scotland qui les suit de peu. On peut aussi mentionner d’autres concurrents tels que Standard Chatered, Co Operative Bank, CYBG, Santander ou encore Chatered National Westminster Bank.

Le groupe figure aussi sur le classement des banques systémiques à l’échelle internationale puisqu’il n’est autre que le leader dans ce secteur. Là encore, les concurrents ne sont pas à prendre à la légère, puisqu’il s’agit de géants tels que Goldman Sachs et le Crédit Suisse. D’autres concurrents sérieux se présentent comme des rivaux directs au groupe tels que Wells Fargo, Mitsubishi UFJ, ou encore ICBC. Pour ce qui est du domaine des banques d’investissements, on retrouve une autre liste de concurrents, dont Glodman Sachs et le Crédit Suisse qui, comme vous l’aurez deviné, se spécialisent aussi dans divers secteurs, la Deutsche Bank, Bank of America, Morgan Stanley, JP Morgan et bien d’autres…

Ces informations sont particulièrement utiles pour les traders les plus expérimentés, puisqu’ils useront de toutes les ressources susceptibles de les aider à déterminer le cours que prendra l’action Barclays, cette dernière étant liée étroitement à l’état de ses concurrents. Par conséquent, il est vivement recommandé de s’informer quotidiennement sur ces concurrents avant de trader sur l’action du groupe.

 

Qui sont les partenaires du groupe les plus importants ?

Le partenariat avec CNP a été un franc succès.

Il est essentiel pour tous les groupes qui font face à une concurrence féroce de s’allier avec d’autres compagnies afin de couvrir ses faiblesses et de renforcer sa compétitivité. Voici quelques informations relatives à ces partenariats signés par le groupe Barclays :

On commence par l’un des partenariats les plus importants que la compagnie ait jamais signé. Ce fût avec le groupe CNP Assurances qui, en collaboration avec le groupe britannique, a créé la CNP Barclays Vida en 2009. Six ans plus tard, Barclays rachète les parts de CNP Assurances. La même année, le groupe Barclays signe huit contrats importants avec des groupes et compagnies étrangères. Ces dernières se spécialisaient dans la technologie et les partenariats signés avaient pour but d’améliorer la performance de FinTech située aux USA (New York).

 

Quelques informations sur le cours de l’action Barclays

L’action du groupe Barclays est cotée sur le Main Market of London Stock Exchange qui figure, bien entendu, sur l’indice britannique FTSE 100. Afin de trader correctement l’action du groupe, il est essentiel de s’intéresser au graphique, qui sera mis à la disposition des traders par les courtiers en ligne, et aux différents indicateurs techniques en se basant sur les analyses techniques et fondamentales. Une bonne étude peut, en effet, montrer que le cours de l’action du groupe a subi une forte dévalorisation entre 2007 et 2009. Même si la correction qui est arrivée après fait grimper le cours de l’action à nouveau, cette dernière n’a pas encore atteint le niveau qu’elle avait il y a quelques années. Voici quelques informations supplémentaires qui peuvent s’avérer utiles :

Le cours de l’action du groupe Barclays perd près de 70 % en 2008, à cause de la crise financière mondiale. Les conséquences de la crise se feront aussi voir sur les années d’après, puisque le cours perd encore plus de 50 % de sa valeur. Le groupe se retrouve forcé à supprimer plus de 3 000 emplois et à se séparer de Barclays Private Equity. C’est en 2014 seulement que Barclays procède à une restructuration globale et se retire du milieu des matières premières. Des mesures plutôt tardives puisqu’il se retrouve contraint à licencier près de 7 000 employés. Le groupe revend des parts de ses investissements aux USA à d’autres groupes comme Bloomberg et Anacap.

(14)

Close