Home Analyse des actions Acheter l’action Eiffage : prix et notre analyse du cours

Acheter l’action Eiffage : prix et notre analyse du cours

Les plus grosses compagnies immobilières ont le monopole sur les chantiers de grandes envergures. Qu’ils soient privés ou qu’ils soient réalisés pour le compte de l’Etat, ces chantiers ont besoin de gros moyens pour être achevés à temps.

Avis des lecteurs: 30 votes
60% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Ces mastodontes de la construction disposent, bien entendu, d’actions en bourse et il est possible de les acheter sur internet par le biais des plateformes de trading en ligne. Tout comme Engie se spécialise dans le domaine de l’énergie, la société Eiffage fait partie de ces spécialistes de la construction. Voici donc tout ce qu’il faut savoir pour générer de bons bénéfices sur son action.

 

Que sait-on sur la société Eiffage ?

Présente partout dans le monde, la société Eiffage agit majoritairement en Europe.

Il s’agit d’un des plus grands constructeurs en Europe, et même dans le monde. Elle se spécialise dans la construction et s’occupe aussi de l’entretien de tout ce qui gravite autour du génie civil. La compagnie peut entreprendre des rénovations et des extensions pour le secteur privé et public. Ses activités s’élargissent avec le temps pour couvrir un maximum de besoins liés à son activité de base. Contrairement au groupe ArcelorMittal qui se spécialise dans la production du métal, on peut la trouver dans la construction métallique et dans le domaine du génie électrique. Même si elle est essentiellement active sur le territoire français, on peut la trouver sur divers chantiers partout dans le monde.

 

 

Eiffage et comment elle gère la concurrence

Selon divers sondages, le groupe se trouve actuellement à la 6ème place sur le marché international. Elle arrive donc juste après Sinohydro qui est une entreprise chinoise qui dispose d’un chiffre d’affaire de près de 15 milliards d’€. Avant elle, on retrouve le fameux groupe Bouygues dont le chiffre d’affaire dépasse les 38 milliards. Plus haut, on trouve le groupe ACS qui dispose d’un chiffre d’affaire un peu plus élevé et qui est estimé à un peu moins de 38 milliards d’Euros. A la deuxième place, l’écart se creuse une peu plus avec le groupe Vinci dont le chiffre d’affaire dépasse les 39 milliards. Enfin, à la première place, on retrouve le groupe CSCEC qui est aussi une société chinoise et qui domine le secteur avec un chiffre d’affaire estimé à plus de 65 milliards d’Euros. Il faut donc prendre ces éléments en considération avant de commencer à trader sur l’action du groupe Eiffage.

 

Les partenariats signés par Eiffage

Il est certain que pour faire face à une forte concurrence, le groupe se doit de tisser des liens forts avec différents partenaires pour solidifier sa position. C’est dans cette optique que le groupe Eiffage est entré en partenariat avec différentes sociétés telles qu’Orange, BNP (dont il a construit le siège), et Total avec qui il a déjà entamé un certain nombre de travaux en Afrique.

 

Comment se porte l’action Eiffage ?

La valeur des actions Eiffage est en constante croissance.

Avec son développement continu, le groupe Eiffage décroche de plus gros contrats chaque année. Cela impacte positivement son image et augmente sa popularité, notamment, parmi les traders. C’est une des raisons pour lesquelles la valeur de ses actions a considérablement augmenté même si son chiffre d’affaire est à peu près resté le même.

 

 

Il est essentiel d’étudier le mouvement du cours de l’action Eiffage afin de faire les meilleures prévisions.

 

Les informations à connaître sur l’action Eiffage

La clé du trading réside dans le cumul des informations sur l’action qu’on trade. Plus le trader en saura, plus il sera en mesure d’effectuer des trades gagnants. En savoir plus sur l’histoire du groupe, en particulier sur les dernières années, peut aider les traders à prendre les bonnes décisions. En plus, ceux qui assimilent les bases et savent comment faire de bonnes analyses techniques vont aussi bénéficier d’un grand avantage. Enfin, il faut aussi s’informer sur la cotation boursière pour mener à bien les trades. En ce qui concerne l’action d’Eiffage, on retiendra ces quelques points :

 

  • Actuellement, la société Eiffage est capitalisés à l’ordre de 6 900 millions d’Euros.
  • La compagnie dispose de plus de 98 000 000 titres.
  • Le groupe est représenté sur le CAC 40 (l’indice en bouse français)
  • Son cours existe sur le marché Euronext Paris.

 

La situation économique de l’entreprise Eiffage sur les dernières années

Afin de devenir en mesure de faire des prévisions accrues sur l’évolution du cours de l’action Daimler, on doit d’abord connaitre les enjeux financiers auxquels l’entreprise a fait face durant les dernières années. Voici donc quelques information qui vous seront probablement utiles :

 

  • Le groupe a ajouté la compagnie Beugnet à son effectif en 1995. Cela a eu pour effet de le propulser à la 1ère place en matière de construction des infrastructures et en 2ème position en matière de construction routière.
  • Une concentration d’entreprise s’effectue, en l’an 2000, entre Quillery et Fougerolle pour engendrer Eiffage Construction.
  • Cinq ans plus tard, le groupe rachète les parts de l’Etat de la compagnie APRR.
  • Le groupe Eiffage acquière les droits sur la compagnie KSH mais se sépare de Cofiroute. Elle génère cependant des bénéfices qui excèdent les 650 millions d’Euros.
  • Le groupe décroche le contrat pour la construction du stade GSLM en 2008.
  • En 2012, le chiffre d’affaire du groupe augmente de manière significative après son ouverture sur le marché mondial.
  • Depuis l’année 2015, le groupe procède à une restructuration globale concernant la construction métallique. Cela engendre la fermeture de quelques sites et de deux usines avec la suppression de 200 emplois.
  • Après le passage en grade de Ruffray en 2016, la politique du groupe pousse plus vers l’élargissement de ses activités sur le plan international. Suivant cette optique, il procède à l’achat de quelques entreprises telles que Yerley Installations SA et MDM. Les deux sociétés en question sont liées à la construction puisque l’une s’intéressait aux systèmes de ventilation et l’autre à l’isolation sonore.

Avec ces informations à sa disposition, un trader sera plus apte à effectuer les meilleurs placements, puisqu’il aura une meilleure visibilité sur le marché. S’il suit la bonne stratégie, il pourra avoir d’excellents résultats.

 

Les atouts majeurs de l’action Eiffage

La fréquence d’obtention de contrats renforce la position de la compagnie.

Pour les traders qui souhaitent faire des placements sur l’action du groupe, il est nécessaire de connaitre les avantages essentiels de son actif. Ainsi, ils seront en mesure de mieux estimer les mouvements du cours de l’action. Voici donc les points les plus importants qu’il faudra garder à l’esprit quand on trade.

La position du groupe par rapport à la concurrence sur le marché européen (sur les différents secteurs) est un bon indicateur sur son état. S’il gagne ne serait-ce qu’une place, ce sera un signe positif. Au contraire, s’il en perd, ce sera un signe négatif. Par exemple, comme il est second dans le secteur de la construction routière, il faut s’attendre à une augmentation de la valeur de son action dans le futur proche. Il serait donc recommandé d’acheter. Toutefois, s’il passe en troisième place, la valeur de son action risque de subir une dévaluation, et donc, il serait plus sage de revendre avant que la dévaluation ne prenne effet.

On notera, au passage, que la manière avec laquelle s’organise la compagnie inspire plutôt confiance. Celle-ci est divisée en plusieurs secteurs indépendants mais qui travaillent collectivement. Ainsi, ils se protègent mutuellement tout en tirant un grand avantage du travail collectif.

Avec son rendement global, le groupe satisfait à la fois, les clients, et les investisseurs. Avec l’acquisition des droits de la société APPR, le groupe a aussi rééquilibré son portefeuille en sécurisant des bénéfices périodiques conséquents.

Il ne faut pas oublier la transparence hors pair dont fait preuve le groupe Eiffage. Le fait qu’il déclare son CA sur son carnet de commandes donne une image rassurante pour les investisseurs. En plus, ses contrats récurrents avec l’Etat solidifient sa position et garantit une stabilité économique à la société.

En plus, les salariés de la société sont aussi des actionnaires qui investissent périodiquement dedans. Ainsi, elle dispose d’un capital additionnel conséquent capable de renforcer considérablement sa compétitivité et de limiter son endettement. On constate que la dette qui pèse sur l’entreprise ne cesse de diminuer durant les dernières années. Il s’agit donc là d’un autre aspect positif de l’entreprise.

 

Les inconvénients majeurs de l’action Eiffage

Tout comme il faut se concentrer sur les atouts de l’action Eiffage, il faut aussi prendre en considération ses failles. Voici donc les points négatifs sur lesquels il faut se concentrer :

D’abord, malgré ses efforts récents pour se situer un peu partout dans le monde, la majeure partie de son activité se limite aux frontières françaises. Avec plus des trois quarts de son capital toujours actifs uniquement sur le territoire français, cela rend le groupe dépendant de la situation économique du pays. Non pas que la France ne soit pas une valeur sûre, mais il suffirait d’une rumeur bien déguisée qui insinuerait qu’une crise toucherait le pays dans un futur proche pour que le groupe se retrouve négativement affecté. En plus, on note une certaine récession de Eiffage dans le secteur du transport et de l’énergie. On craint aussi que l’Etat ne limite ses investissements et le nombre de travaux entamés avec la collaboration du groupe. Un autre aspect inquiétant se résume au fait que les bénéfices engendrés par les différentes divisions de la société est sérieusement déséquilibrée. On pense en l’occurrence au fait que les concessions génèrent près de la moitié des bénéfices réalisés par le groupe, alors que le reste est généré collectivement par les autres secteurs. En d’autres termes, une crise de ce domaine en France pourrait nuire sérieusement à la situation financière du groupe.

Le groupe peine à progresser ailleurs qu’en Europe et seulement le un cinquième de son chiffre d’affaire provient des autres continents.

 

Le cours de l’action Eiffage et l’analyse fondamentale 

A l’aide des bons indicateurs, il est possible de prévoir le mouvement du cours de l’action avec précision.

Tous les bons traders vous affirmeront que, sans une bonne stratégie, il est difficile de pouvoir trader correctement. Pour bien trader l’action Eiffage vous allez donc devoir faire une bonne analyse technique à l’aide des indicateurs graphiques mis à votre disposition par votre courtier afin d’être en mesure de faire les meilleures prévisions sur le mouvement du cours. L’analyse fondamentale est tout aussi importante puisqu’elle vous aidera à garder un œil sur les facteurs extérieurs qui peuvent affecter positivement ou négativement le cours. En voici don quelques exemples :

 

  • Pour chaque entreprise, il faut surveiller la conjoncture économique du pays où elle est majoritairement active. Avec une mauvaise conjoncture, la société risque de manquer de contrats et ainsi, limiter sa productivité.
  • Il ne faut pas oublier de suivre les nouveautés sur les concurrents. Il arrive des fois qu’un ou plusieurs concurrents mettent au point une innovation révolutionnaire qui les propulse en tête du classement. Il arrive aussi qu’ils aient des problèmes et des crises qui causent la dévaluation de leurs actions. Dans les deux cas, il est bon d’être informé et ainsi, être plus en mesure de prendre les bonnes décisions de placements aux bons moments.
  • L’aboutissement des rachats des sociétés spécialisées en nouvelles technologies auront un impact sur le cours de l’action. Si les bénéfices réalisés dépassent les prévisions des experts, le cours risque de grimper davantage. Toutefois, si au contraire, ils n’atteignent pas les niveaux espérés, le cours risque de ralentir, et même, baisser.

En combinant l’ensemble de ces éléments, vous serez plus aptes à faire les meilleures prévisions pour un maximum de bénéfices tout en prenant le minimum de risques.

 

(84)

Close