Home Analyse des actions Acheter l’action Natixis : prix et notre analyse du cours

Acheter l’action Natixis : prix et notre analyse du cours

Lorsqu’on trade pour quelques années, on se rend compte qu’il est généralement plus rentable de trader sur les actions de groupes que sur des compagnies indépendantes. Cela s’explique par le fait que les groupes disposent de plus gros moyens et génèrent de plus gros bénéfices.

Avis des lecteurs: 44 votes
60% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Ainsi, même un faible pourcentage peut se traduire par une bonne rentabilité capable de satisfaire les attentes des traders. Le groupe Natixis est un bon exemple de ce fait. Dans cet article, nous nous penchons sur le cas de ce groupe et nous allons voir comment il faut s’y prendre pour bien trader sur le cours de son action.

Ce qu’on sait sur le groupe Natixis et son action ?

Créé seulement en 2006, le groupe Natixis est devenu un géant économique en seulement quelques années.

Le groupe Natixis a été fondé en 2006 et a été le fuit de la concentration entre la Caisse d’épargne et le groupe Banque Populaire. Le groupe se spécialise dans une variété d’activités telles que le financement et la gestion des actifs.

 

Qu’en est-il des concurrents du groupe ?

Natixis est désormais l’un des leaders du domaine des banques sur le territoire européen. C’est pour cette raison qu’il est constamment en compétition avec d’autres banques très influentes. Afin de bien trader sur le cours de l’action du groupe Natixis, il est essentiel de s’informer en détail sur ses différentes activités et l’état général du groupe. Il faut donc prendre en compte divers éléments qui peuvent affecter le cours de son action y compris les projets lancés par ses concurrents. Ici, nous allons nous intéresser aux concurrents les plus importants.

On commence par citer la banque qui pèse le plus sur le marché européen, qui n’est autre que la BNP Paribas. Ensuite, on a Citigroup qui peut poser de gros problèmes au groupe. Enfin, on mentionnera ABN, AXA, AMRO et SG-CIB qui sont aussi des concurrents sérieux et qui s’intéressent aux mêmes secteurs que le groupe Natixis. Même si on peut trouver d’autres concurrents, ceux que nous venons de citer restent les plus sérieux.

 

Les partenariats les plus importants signés par Natixis

Le Projet avec IBM est particulièrement ambitieux.

Pour faire face à la concurrence féroce que subit le groupe, divers contrats et partenariats ont été signés. Parmi les partenariats signés on peut citer celui avec la banque BNP Paribas et qui aspirait à créer un système informatisé qui était destiné à être utilisé communément par les deux tiers. Le projet a été annulé en 2005 mais a par la suite été repris en 2015. Orange est aussi un partenaire qui a lancé un projet de recyclage en 2010. Enfin, le groupe a signé un accord avec le géant IBM qui visait à développer un système similaire à la Blockchain qui permettrait de mettre le pétrole brut sur le marché non centralisé.

 

Comment analyser le cours de l’action du groupe ?

Bien entendu, l’action figure sur l’indice français du CAC40. Notons que le cours de l’action a régressé au début de 2010, mais qu’il a continué à croitre jusqu’à ce jour. On s’attend à ce que cette tendance continue dans les années à venir. C’est encore une raison supplémentaire pour les traders d’investir dans cette action.

 

Comment se porte l’action Natixis ?

L’action NAtixis n’est apparue sur l’indicateur du CAC40 qu’en 2010.

Pour avoir une meilleure idée sur les raisons pour lesquelles l’action du groupe se porte si bien en ce moment, il est important d’en savoir plus sur son histoire. En multipliant les sources d’informations il devient facile d’optimiser l’efficacité des études techniques et fondamentales. Ici, nous allons passer sur quelques points intéressants par lesquels le groupe Natixis est passé.

Le groupe a été créé en 2006 et son cours entre sur le marché la même année avec une valeur de 19,5 Euros. Un tiers du groupe revient à la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne.

Pour mieux comprendre ce qui a pu influencer le cours de l’action Natixis au cours des dernières années, il est intéressant de coupler les informations issues de l’analyse technique à celles issues de l’analyse fondamentale et plus particulièrement à l’historique économique et financier de l’entreprise. Voici donc un rappel des faits les plus récents et notamment les événements de la crise économique qui a frappé de plein fouet Natixis. Deux ans plus tard, la valeur du cours augmente considérablement en parallèle avec la mise d’un grand nombre d’actions sur le marché. Manque de chance, cela se produit aussi juste avant la crise économique internationale suite à laquelle, le cours du groupe s’écroule et perd près de 95 % de sa valeur. Il faudra attendre plus d’une année entière pour que ce dernier retrouve son équilibre.

Les résultats catastrophiques que le groupe a réalisés ont engendré des mesures drastiques et Natixis a fini par perdre plus de 2 600 millions d’euros et la dépréciation a atteint près de 3 500 milliards d’euros. En 2009, continue à souffrir des conséquences de la crise et perd encore un peu moins de 2 milliards d’euros. On peut donc affirmer qu’à ce moment là, le groupe prend du retard sur la concurrence puisque d’autres banques se sont déjà reprises à ce stade. C’est seulement avec la concentration entre les deux groupes Banque Populaire et Caisse d’Epargne  que le groupe reprend des couleurs et commence à réaliser des bénéfices intéressants. D’ailleurs, une année plus tard, le groupe se retrouve sur l’indice boursier français CAC40. Natixis change sa politique et supprime près de 700 postes en 2013, suivis de 135 autres une année plus tard. Maintenant qu’on en sait plus sur l’historique du groupe Natixis, on devient plus en mesure de prévoir les mouvements de son cours pour obtenir des résultats positifs de manière constante.

 

Comment fonctionne le groupe Natixis ?

Il est important de noter que le groupe Natixis agit sur tous les continents. Il s’épanouit particulièrement sur le continent américain et européen, imposant une concurrence sérieuse à des groupes importants comme Barclays,  mais cela ne veut pas dire que ses filiales qui existent en Asie et en Afrique ne son pas rentables non plus.

 

Quelques informations sur la situation boursière de l’action Natixis

En parallèle aux informations déjà citées sur l’historique du groupe et ses différentes activités, on peut s’intéresser à ces quelques points qui sont tout aussi importants et peuvent être d’une grande utilité pour les traders :

  • La capitalisation de la compagnie en bourse était de plus de 980,00 Millions d’euros à la fin de l’année 2017.
  • Elle a aussi mis plus de 3 000 000 000 de titres en circulation.
  • L’action Natixis figure sur l’indice français CAC 40 et fait partie du compartiment A sur Euronext Paris et plus de 70 % des parts de la compagnie reviennent à la BPCE.

 

Le casier judiciaire du groupe Natixis

François Pérol a forcé l’union des Banques Populaires avec Natixis.

Les groupes comme Natixis entrent souvent en conflit avec d’autres organismes et gagnent et perdent des procès. Voici quelques exemples de conflits qui ont marqué le groupe et qui ont affecté le mouvement du cours de son action. Un des cas les plus connus est celui de Ixis qui fait aussi partie des Banques Populaires a entamé son union avec Natixis sous l’influence de François Pérol qui travaillait pour le compte de la banque Rothschild. Cette décision a causé une panique chez les syndicats qui ont pointé du doigt le fait que cet homme n’avait ni l’autorité ni le droit de se mêler à cette affaire. Par conséquent, une enquête a été ouverte par la ADAM qui s’est penché sur la situation pour mettre au clair les déclarations et les différents comptes liés aux actionnaires.

Le résultat de l’enquête a démontré qu’il y avait un lien que la fermeture des livrets ont permis l’obtention de bénéfices douteux sur la spéculation. La même année, le groupe Deminor se rend compte que plus de 700 actionnaires ont reçu des informations douteuses qui avaient pour but de les dérouter. Quatre ans plus tard, le groupe est placé sous le contrôle d’un ex premier ministre qui a causé une grande polémique. Le Parquet s’en prend à François Pérol et exige sa démission ou son renvoi. Après une longue procédure, où plusieurs audiences ont eu lieu, on accuse le groupe d’être lié à des lobbys privés qui sont aussi intégrés dans le milieu politique. La fin des délibérations se soldera par la relaxation du directeur mais le Parquet ne lâche pas prise. Ce sera un ex membre de l’Elysée qui présidera le groupe juste après sa création en 2016.

En 2013, une polémique qui concerne le fait que le groupe ait spéculé sur les matières premières fait rage. L’ONG Oxfam pointe du doigt les plus grandes banques françaises dont la BNP Paribas, ou Crédit Agricole et bien entendu Natixis. Les accusateurs affirment que ces banques ont spéculé sur un minimum de 18 fonds placés sur le compte des matières premières. Il se trouve qu’une bonne partie des fonds déjà cités semblent être créés dans le but de spéculer sur les aliments. La crise qui a touché le milieu cette année là n’a pas aidé et l’image du groupe s’est vue amochée par cet incident. On ne dispose pas d’assez d’informations sur l’implication du groupe pour une affaire de racisme en 2012, mais Natixis a été condamné. On rappelle aussi qu’au moment de la crise de 2008, les communiqués issus par la compagnie ont causé sa mise en examen en 2017, une vieille affaire qui refait surface à cause de la plainte de l’ADAM.

 

Qu’est ce qui fait de l’action Natixis un bon actif de Bourse ?

Les meilleurs traders ne se lancent pas sur le marché boursier n’importe comment. Il est essentiel de considérer les avantages de l’actif pour bien en profiter. Ici, nous allons faire le tour des points les plus importants.

On commence par préciser que le groupe qui est constitué de Natixis, Caisses d’Epargne et Banques Populaires apporte des avantages uniques à chaque action des différentes sociétés. L’efficacité de chaque compagnie dans sa spécialité a un impact positif sur le cours de l’action de ses partenaires. On peut le voir comme si elles couvraient les faiblesses de chacune d’entre-elles. Pour ce qui est de Natixis précisément, on peut constater, au fil des années, que ses investissements représentent des risques très bas qui conviennent à la majorité des traders débutants. L’une des raisons principales à cela est que Natixis œuvre en grande majorité sur le territoire européen et rarement ailleurs. Elle n’est, par conséquent, que peu exposée aux changements imprévisibles qui peuvent toucher ses concurrents. D’ailleurs, la majorité des investisseurs qui misent sur cette action sont aussi des européens.

Un autre atout de cette action se résume au fait qu’elle offre désormais l’un des meilleurs services qui se trouve être aussi le plus sécurisé. Cette performance est due notamment à sa Coface sa nouvelle filiale qui est entrée sur le marché récemment. Enfin, on mentionne aussi le fait que la compagnie a innové ses méthodes et a opté pour le Originate To Distribute qui a grandement aidé dans le traitement des actifs. Cela a engendré une bonne croissance sur le cours de son action et les investisseurs en ont eu un retour particulièrement positif puisque a fixé sa barre relativement haute. En plus, les garanties liées à ce retour sont intéressantes et proposent une redistribution qui atteint la moitié des bénéfices. Bien entendu, cela a aussi attiré l’attention d’autres investisseurs et traders qui se sont décidé d’investir sur l’action Natixis. Maintenant qu’on en sait davantage sur les atouts de l’action, on passe aux points faibles qui sont tout aussi importants dans le trading.

 

Quels sont les risques quand on trade sur l’action Natixis ?

L’action du groupe ne présente malheureusement pas que des avantages. Comme nous l’avons déjà précisé plus haut, le groupe Natixis a une histoire avec les problèmes judiciaires. Cela peut avoir un mauvais impact sur le cours de l’action sur le long terme. Il est impératif que la compagnie fasse des efforts et qu’elle travaille sur son image. D’autre part, il se trouve que l’action n’intéresse pas un grand nombre d’investisseurs et particulièrement pour l’année de 2016 où on note une régression significative. Il est aussi essentiel de suivre la paire de devise entre l’Euro et l’USD. Une forte fluctuation peut causer de grosses pertes si on n’est pas suffisamment attentif. D’autres facteurs affectent grandement le cours et peuvent engendrer des pertes inutiles comme le cours de certaines matières premières (pétrole et gaz). Pour finir, on pense à la régression notée en 2016 qui démotive encore les investisseurs puisque le cours n’a pas repris comme il se doit jusqu’à aujourd’hui. Ceci dit, il est évident que les actionnaires et investisseurs continuent encore a recevoir des retours satisfaisants. Par conséquent, l’actif reste, malgré tout, un bon choix.

 

Comment s’y prendre pour mettre au point une analyse fondamentale adéquate pour l’action du groupe ?

Le trading est un art qui requiert une bonne préparation. Autrement, ce ne sera plus qu’un simple je de hasard où on est voué à l’échec. Afin de bien se préparer comme il se doit, il est important d’établir une excellente analyse fondamentale et technique. Pour ce faire, on doit apprendre comment utiliser les indicateurs techniques et s’informer constamment sur l’actualité de la compagnie. Il s’agit là d’informations additionnelles qui aident les traders à y voir clair. D’autre part, il est essentiel de suivre la valorisation de la société en s’intéressant à la position des liquidités et si elle arrive à bien suivre les limites de ration de solvabilité qui ont été définies par Bale 3. L’efficacité de Natixis dans l’accomplissement de ses tâches en tant que banque d’investissement est aussi un élément à considérer en parallèle aux activités des banques centrales les plus importantes, principalement celle des USA (la FED) ou celle de l’Europe (la BCE). N’oublions pas l’aspect le plus important du trading, qui est la gestion du risque. Il est bon d’investir pour de gros bénéfices mais il ne faut jamais prendre des risques inutiles. Il faut être patient et éviter de se reposer sur la chance.

Il est préférable de suivre le ROE qui est un bon indicateur sur la situation économique des sociétés.

On note qu’actuellement, la banque cherche à élargir son champ d’action sur d’autres horizons. Il est par conséquent, vivement recommandé de suivre ses actions et de voir si son parcours ne se fait pas ralentir par des obstacles. On sait déjà que le groupe cherche à s’installer en Asie où il risque de se heurter à une forte concurrence. Gardons à l’esprit que la compagnie Natixis a annoncé qu’elle avait l’intention de mettre en œuvre une nouvelle méthode de gestion de l’entreprise qui aura pour but de fidéliser ses actionnaires.

(76)

Close