Home Analyse des actions Acheter l’action Vivendi : Prix et analyse du cours

Acheter l’action Vivendi : Prix et analyse du cours

Le secteur du télévisuel est plutôt lucratif pour certains traders. Toutefois, malgré sa présence dans notre vie quotidienne depuis déjà des décennies, peu son ceux qui en profitent sur le marché boursier.

Avis des lecteurs: 58 votes
60% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Nous allons, par conséquent, profiter de cette opportunité pour nous pencher sur le cas de l’actions Vivendi qui est un parfait exemple si on veux trader sur les actions des compagnies qui se spécialisent dans ce domaine.

 

Ce qu’on sait sur le groupe Vivendi

LE groupe Vivendi est actuellement le leader incontesté de son secteur.

La marque Vivendi fait partie des plus connues dans le secteur des médias et de la télécommunication. Même s’il est connu pour sa spécialisation dans le domaine des médias et la production musicale, le groupe est actif dans plusieurs spécialités y compris les services internet et la téléphonie. Ses marchés les plus importants sont l’Europe, le Brésil et les USA.

 

Qui sont les principaux rivaux de Vivendi ?

Alors que Vivendi fait partie des plus grands groupes de son milieu, il n’est pas le seul à évoluer sur ce marché particulièrement lucratif et compétitif. Voici quelques informations essentielles à connaître sur le groupe et ses concurrents pour avoir une meilleure idée sur sa situation globale actuellement.

Comme tous les géants de son secteur, le groupe dispose d’un grand effectif. En effet, en ce moment, il y a plus de 50 000 salariés qui travaillent pour son compte. D’autre part, le fait qu’il s’impose comme le meilleur dans un milieu aussi compétitif que le sien lui donne un avantage net sur l’ensemble de ses concurrents qui cherchent encore à le détrôner. Le groupe dispose aussi d’un personnel hautement qualifié qui bénéficie d’une forte expérience. D’ailleurs, à maintes reprises, on voit cette dernière se refléter positivement sur la situation du groupe. Malgré le fait que la liste des concurrents de Vivendi soit longue, il n’y a que deux concurrents assez puissants et qui peuvent affecter le cours de l’action du groupe Vivendi significativement. Il s’agit donc d’Alternate Source of Entertainment et France Sky.

 

Quels sont les partenariats signés par Vivendi ?

L’acquisition de Havas a été un véritable challenge pour Vivendi.

Malgré sa position plutôt confortable, le groupe Vivendi a jugé bon de tisser des liens avec différents organismes dans le but d’améliorer sa compétitivité et sa rentabilité et d’ainsi, consolider sa position de leader. Comme nous allons le voir, le groupe n’hésite pas à racheter des compagnies lorsqu’il le faut. Voici quelques exemples de partenariats signés par Vivendi :

  • On commence par l’année 2017, lorsque le groupe rachète Havas pour plus de 4 milliards € dans le but de bénéficier de l’expertise de la compagnie pour mieux s’intégrer dans le domaine du divertissement et d’améliorer sa compétitivité au niveau de la télécommunication. Havas sera aussi utile dans l’exploitation des informations et données collectées par le groupe.
  • Le groupe se fraye aussi un chemin pour acquérir des parts du capital de la Fnac. Cette action entre dans le cadre de la diversification des sources de revenus pour le groupe afin de lui donner une meilleure stabilité boursière.
  • La même année, le groupe a fait un rapprochement intéressant avec le géant de télécommunication Orange. Il est recommandé de suivre ce rapprochement de près surtout après la baisse du CA du bouquet de Canal+.

 

Mieux comprendre le cours de l’action Vivendi

Tout comme le groupe Michelin, Vivendi fait partie des plus grandes entreprises françaises et est coté sur le compartiment A du marché NYSE Euronext Paris et figure sur l’indice en bourse Euronext 100. Autrement dit, il fait partie des 100 groupes les plus puissants de toute l’Europe. L’action du groupe est connue pour sa rentabilité pour ses investisseurs qui misent dessus sur le long terme, mais il est aussi possible de profiter des effets positifs des CFD pour générer des bénéfices non négligeables même sur le court terme.

 

L’historique de l’action du groupe Vivendi

Universal représente encore un des piliers du groupe Vivendi.

S’informer sur l’historique des différentes actions qu’il trade est essentiel pour le bon déroulement des échanges d’un trader. Bien entendu, cela ne veut pas dire qu’il faut baser ses prises de position sur la reproduction de ce qu’on voit sur un ancien graphique. L’historique est en réalité utile pour reconnaître les évènements qui peuvent affecter le cours de l’action du groupe plus que les autres. On s’intéresse ici aux plus importants d’entre eux :

  • La capitalisation du groupe était de plus de 500.00 MEUR, en 2017.
  • Le groupa a lancé plus de 1 280 000 000 de titres sur le marché boursier jusqu’à maintenant.
  • Il est possible de trader sur le cours de l’action du groupe Vivendi sur le marché Euronext Paris. Il figure aussi sur l’indice boursier français du CAC40.
  • Grâce aux graphiques de l’historique de l’action du groupe, on peut facilement constater l’effet des analyses fondamentales et techniques sur le mouvement du cours en bourse. Bien entendu, d’autres évènements peuvent aussi avoir une grande influence sur ce dernier.
  • Tout d’abord, on remonte à 2014, lorsque Vincent Bolloré devient président du conseil de Vivendi. Le groupe commence donc par revendre GVT pour plus de 7 milliards € à Téléfonica ainsi qu’une partie de 7.5 % et 5.7 de Téléfonica Bresil et Téléfonica Italia respectivement.
  • En 2015, les parts du groupe qui s’élèvent à 20 % des parts sont négociés par Altice y compris ke groupe de Numéricable d’SFR et qui était estimé à près de 4 milliards €. Le groupe rachète aussi plus de 50 % des parts de TVN à Canal +, qui lui revient et le groupe ITI.
  • La même année, il rachète la plateforme française Dailymotion et procède à la signature d’un partenariat avec P.Schoenfeld AM et rachète près de 20 % des parts de Telecom Italia. Le groupe s’intéresse ensuite aux Studios Boulogne et rachète des parts de Gameloft et Ubisoft qui sont des développeurs de jeux vidéos populaires et qui travaillent sur presque tous les supports.
  •  C’est en 2016 que le groupe lance une OPA sur l’entreprise Gameloft, précédemment citée, puis rachète 15 % des parts du groupe Fnac. Le groupe Vivendi se lance aussi dans le domaine de la vidéo en ligne et crée sa propre plateforme pour concurrencer la société Netflix.
  • Le président Bolloré détenait 29 % des droits de vote au moment de sa montée en tête du groupe Vivendi.

Rappelons qu’il ne s’agit là que des éléments les plus importants et que les évènements cités peuvent changer dans le futur. Il est donc essentiel de s’intéresser de près à l’actualité du groupe Vivendi avant de se placer sur le marché boursier pour trader son action.

La croissance du cours de l’action Vivendi était de 5 % pour l’année 2017.

 

Quels sont les points positifs de l’action Vivendi sur le marché boursier et quelles sont ses faiblesses ?

Canal+ perd de plus en plus d’abonnés depuis déjà quelques temps.

On commence par indique le fait que le groupe Vivendi est pratiquement intéressant pour les différents investisseurs, et les traders peuvent spéculer librement sur le mouvement de son cours pour de gros bénéfices grâce à son aspect hautement volatile. Ici, nous allons présenter les atouts les plus importants de cette action et aussi ses faiblesses.

  • On apprécie les décisions stratégiques prises par les dirigeants du groupe comme le fait de se concentrer sur ses activités de prédilection (le télévisuel avec Canal + et la production avec Universal Music). D’un autre côté, le groupe s’intéresse au domaine des jeux vidéo qui s’avère être l’un des plus lucratifs en ce moment mais cela veut aussi dire qu’il devra concurrencer des géants comme Sony.
  • Les traders qui prennent des positions sur le cours de l’action Vivendi confirmeront que l’un des atouts majeurs de ce groupe est sa transparence. En effet, il est plus facile de miser son capital sur une action particulière quand on a accès aux moindres détails sur son état financier. De cette façon, on est bien plus certains de l’aboutissement des investissements qu’on fait. Il est aussi possible d’obtenir davantage de détails sur les bénéfices réalisés par le groupe sur le moyen terme en ce qui concerne sa filiale de la production musicale.
  • On peut penser aussi à la progression du groupe à l’échelle mondiale puisqu’il gagne de plus en plus de terrain sur les marchés les plus importants en dehors du marché européen comme celui des USA et l’Asie.
  • D’un autre côté, on peut porter son attention sur la trésorerie du groupe qui dépasse le milliard € en solidarité seulement en 2016 alors qu’en 2014, les retours dépassaient les huit milliards pour l’ensemble des investisseurs.
  • Après avoir fait le tour des différents avantages de l’action Vivendi, nous allons nous attarder un peu sur les faiblesses qu’elle présente car ces dernières sont essentielles aux traders pour éviter des pertes inutiles.

Tandis que l’action du groupe Vivendi possède des avantages indéniablement intéressants, elle présente, toutefois, quelques faiblesses inquiétantes. En voici les plus pertinentes :

  • L’évolution des revenus du streaming en ligne risquent de ne pas être suffisants pour compenser le manque à gagner sur les ventes d’albums.
  • Le groupe a aussi décidé de puiser dans sa trésorerie et cela peut affecter négativement les investissements externes effectués par Vivendi.
  • Le secteur des jeux vidéo est devenu hautement compétitif depuis quelques années, et il est commun de voir des développeurs connus pour des jeux à grand succès finir par fermer leurs portes à causes de bénéfices insuffisants comme Telltale Games, en ce moment, ou encore THQ, quelques années auparavant.
  • On finit par la filiale de Canal+ continue à perdre en popularité et à faire de moins en moins d’abonnements  sur ses bouquets. Les changements fréquents de ses dirigeants ne semblent pas apporter des solutions et il est possible qu’elle passe par une période de crise particulièrement dans le futur proche.

 

La mise au point d’une analyse fondamentale viable de l’action Vivendi

L’affaire Bolloré peut encore refaire surface.

Il n’y a rien de plus important pour tous les traders, qu’ils soient débutants ou expérimentés, que la mise au point d’une excellente stratégie qui se base sur des analyses fondamentales et techniques des plus fiables. Par conséquent, si on veut obtenir une stratégie qui fonctionne en pratique et qui peut garantit un maximum de sécurité pour le capital investi, il est primordial de s’assurer que les études effectuées se basent sur des faits concrets et importants qui peuvent avoir une influence significative sur le mouvement du cours de l’action Vivendi. Voici donc quelques éléments à considérer lorsqu’on trade cette action en bourse :

Tout d’abord, il est vivement recommandé de se limiter aux activités principales du groupe avant de s’intéresser à ses activités secondaires. En d’autres termes, il faut s’intéresser au domaine de la production musicale, le développement des jeux vidéo et au secteur de la télécommunication et des médias. Cela est particulièrement efficace lors de la préparation de l’étude fondamentale. Il ne faut pas oublier non plus de s’intéresser à l’actualité concernant le groupe Vivendi puisque, souvent, il suffit d’une seule info à la télé pour que le cours de l’action change de trajectoire. Bien entendu, l’indicateur le plus important, ici, reste la rentabilité de ses différents secteurs.

Il faut aussi suivre le développement de tous les procès auxquels participe le groupe Vivendi. On peut citer l’exemple de la plainte de Finnivest qui peut recevoir plus de 550 millions € de la part de Vivendi, si le jugement n’est pas favorable.

D’un autre côté, il est recommandé de s’intéresser aux nouveaux partenariats probables que le groupe risque de signer dans un futur proche. Par exemple, il est fort possible que le groupe se rapproche de l’entreprise Havas, qui est une filiale du groupe Bolloré et qui peut avoir un effet positif sur le cours de l’action du groupe Vivendi. Il serait dommage de ne pas en profiter.

Les acquisitions du groupe sont aussi importantes que l’état financier de ce dernier. En effet, si les sociétés rachetées par Vivendi apportent de bonnes rémunérations, on peut s’attendre à ce que le cours de l’action du groupe remonte significativement. Si, au contraire, elles s’avèrent déficitaires, cela remettra en doute le bon jugement des dirigeants du groupe et les investisseurs risquent de finir par perdre leur confiance en ce groupe.

Enfin, il est important de s’intéresser à l’état financier global des concurrents de Vivendi. Ces derniers peuvent affecter positivement ou négativement le cours de l’action du groupe.

(8)

Close