Home Acheter et vendre des actions Acheter l’action IBM : prix et notre analyse du cours

Acheter l’action IBM : prix et notre analyse du cours

S’il est un secteur qui lors de ces dernières années est en plein essor, c’est bien celui de l’informatique. Tout naturellement les investisseurs du monde entier sont donc séduits par ces grandes sociétés.

Avis des lecteurs: 46 votes
60% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Parmi elles figure l’ogre Américain IBM ; ses titres comptent parmi les plus enviés du monde. Aujourd’hui Optionmag vous livre des informations qui s’avéreront utiles pour opérer une bonne analyse des cours de l’action IBM.

Qu’est ce qu’IBM ?

IBM (Pour International Business Machines) est le maître Américain de l’informatique et se place sur le marché international comme un leader. Il généré un chiffre d’affaires de plusieurs dizaines de millions d’euros chaque année et son activité s’étend sur plusieurs secteurs. Pour l’essentiel il s’agit de prestations de services informatiques mais également de logiciels à développer ou de fabrication et distribution de matériel informatique. Elle concentre la majorité de ses bénéfices aux Etats-unis mais également en Europe, au moyen-orient, en Afrique ou en Asie Pacifique.

CourtierNoteDépot miniRégulationCommencer
à trader
iq-optionnuméro 1250 $USA AllowedTRADER!
iq-optionnuméro 2250 $USA AllowedTRADER!
iq-optionnuméro 3250 $TRADER!

65 - 79% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

IBM et la concurrence

IBM est un des fondateur du développement informatique et truste encore actuellement une place de choix dans ce secteur. Avec l’essor et l’engouement que connait la sphère de l’informatique, de nouveaux concurrents tentent leur chance sur le marché, en voici quelques uns.

  • Apple Computer, Inc
  • BMC Software, Inc
  • Cisco Systems, Inc
Au fil des années, les concurrents d’IBM se sont multipliés et deviennent de plus en plus compétitifs.
  • Computer Associates International, Inc
  • Dell Inc.
  • Intel Corporation
  • Oracle Corporation
  • Seagate Technology
  • STMicroelectronics N.V.
  • Texas Instruments Incorporated

Sachez qu’il est important de connaitre ces concurrents si vous projetez d’investir sur le cours de l’action IBM, leurs performances économiques et leurs  actualités peuvent se répercuter sur le cours de l’action IBM.

Quand on trade l’action IBM, il faut toujours réadapter sa stratégie.

IBM et ses partenaires

IBM fonde beaucoup d’espoirs sur la naissance de partenariats stratégiques dans le secteur de l’informatique, c’est pour cela qu’il a mis sur pied l’IBM PartnerWorld. Ce groupe est destiné à faire fusionner différentes entreprises spécialisées afin d’unir les savoirs faire des uns et des autres et offrir aux clients des outils adaptés à leurs besoins.

IBM est aussi le partenaire de grands groupes internationaux comme Capgemini, Honda Cars,le groupe PSA ou encore Petrobas. Ces partenariats ont d’ailleurs causé une polémique dans la sphère économique. Il va de soi qu’IBM a pour partenaires beaucoup d’autres entreprises de moindre envergure.

Etude du cours de l’action IBM

IBM a comme beaucoup d’autres sociétés de son domaine pâti des  calamités de l’explosion de la bulle internet, mais suite à cette crise, le cours de son action reprend son ascension avec une variation de 89% durant les 5 dernières années.

Malgré une décote légère en 2014, les prévisions des spécialistes sont optimistes pour les années à venir.

Informations boursières inportantes au sujet d’IBM

Toutes les informations livrées plus haut évoquent l’historique du cours de l’action IBM, Les activités de cette société et son histoire économique. Mais vous devez également connaitre les informations qui vont suivre.

  • En 2017 la capitalisation boursière totale du groupe  s’élevait à 161 402.61 MUSD.
  •  C’est sur le Main Market du NYSE  qu’est coté le cours de l’action IBM, aux côtés de géants comme Sony.
  • L’entreprise IBM est également présente dans l’indice boursier Dow Jones Industrial Average ainsi que dans le Nasdaq 100.
  • L’actionnariat de l’entreprise se compose comme cela : 8.46% à Berkshire Hathaway, à 5.65% à Vanguard Group, à 5.30% à State Street Corporation, à 2.94% à California Public Employees Retrmnt, à 2.73% à BlackRock, à 1.73% à State Farm Mutual Automobile Insurance Companu, à 1.15% à la Northern Trust Investments.
Alors que la compagnie perd du terrain sur les ventes d’ordinateurs, elle assure ses bénéfices dans d’autres secteurs.

Passif financier de la société IBM

Il est utile de s’intéresser sur l’histoire financière de cette entreprise car elle a eu une incidence sur l’évolution de son action en bourse. Vous trouverez ici quelques informations utiles et dates importantes sur les résultats de ce groupe.

  • 2004 : le bilan annuel du groupe IBM publie un chiffre d’affaires de plus de 96 milliards de dollars. IBM revendique  330 000 personnes employées à travers 75 pays du monde. La plus grande partie des bénéfices enregistrés cette année la se trouve en Russie, Brésil , Chine et Inde.
  • 2006 : le chiffre d’affaires d’IBM cette année ci descend à 91.4 milliards de dollars. les systèmes, les services et logiciels assurent le gros du chiffre d’affaires.
  • 2002 à 2007 : durant ces 5 années, IBM opère des investissement qui engendrent 4.1 milliards d’économies pour la transformation de ses centres informatiques.
  • 2009 : le chiffre d’affaires est de 95.76 milliards de dollars pour cette année et 13.43 milliards de dollars de bénéfices. L’entreprise promet de doubler sa puissance de calcul en l’espace d’une année sans pour autant augmenter ses dépenses énergétiques. Le Dow Jones et le Nasdaq l’intègrent.
  • En 2011, grâce à une stratégie lancée en 2005, le groupe IBM officialise une capitalisation boursière supérieure à celle de Microsoft avec 161 milliards d’euros
  • 2014 : IBM se confronte à une spirale négative et envisage le licenciement d’environ 112 000 salariés qui travaillent sur le territoire Américain. Divers organes contestent le nombre exact de licenciements effectués et les chiffres sont récusés par la direction.
CourtierNoteDépot miniRégulationCommencer
à trader
iq-optionnuméro 1250 $USA AllowedTRADER!
iq-optionnuméro 2250 $USA AllowedTRADER!
iq-optionnuméro 3250 $TRADER!

65 - 79% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Comment trader des actions IBM en ligne : notre guide

L’action IBM se distingue essentiellement par sa volatilité exceptionnelle. Cela fait d’elle une des actions les plus convoitées par les traders. Toutefois, cette même volatilité peut se traduire par des pertes importantes si on ne sait pas comment s’y prendre pour l’échanger sur le marché boursier. Ce guide contient les étapes à suivre pour profiter de cette action en la tradant.

1. Analyser l’action :

L’Analyse technique : comme son nom l’indique, il s’agit de l’approche purement technique. Cette analyse se base uniquement sur les chiffres et elle est idéale pour repérer les tendances cycliques du cours de l’action. Même si elle n’est pas suffisante pour bases ses investissements dessus, elle joue un rôle essentiel dans la stratégie des traders. L’analyse technique repose sur divers indicateurs, dont les signaux de l’ichimoku .

Analyser l’action : UN MUST avant de commencer à spéculer

Analyse fondamentale : cette partie de l’analyse se concentre plus sur ce qui se trame autour de l’entreprise en question. Par exemple, la sortie d’un produit révolutionnaire peut engendrer une forte croissance du cours de son action. Similairement, un fiasco commercial, ou l’entrée d’un géant dans le secteur de l’entreprise peut causer sa chute. L’analyse fondamentale se base aussi sur l’actualité. Par conséquent, il est essentiel de suivre, non seulement, toutes les nouveautés au sujet de l’entreprise mais aussi de ses concurrents.

Suivre les analyses des experts : au lieu de s’attarder à faire le travail soi-même, et risquer de commettre des erreurs dans le processus, certains investisseurs préfèrent jouer la sécurité et se fier à l’avis d’experts. Bien entendu, tous les avis ne se valent pas et il est conseillé de prendre l’avis des professionnels qui travaillent chez des courtiers régulés.

2. Choisissez un bon intermédiaire:

Dans la même optique, un courtier régulé représente une garantie de sécurité de ses capitaux et de ses transactions. Ce dernier s’engage aussi à sécuriser les informations personnelles de ses clients et n’hésitera pas à généreusement les compenser en cas de problème. Les borkers régulés sont aussi connus pour leur sérieux et leur compétence. Dans cette partie, nous allons prendre l’exemple d’un excellent courtier et nous allons mettre en avant les critères de sélection :

Alvexo : selon nous, ce broker est le meilleur qui existe sur le marché actuellement, et cela pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il présente une interface intuitive que les débutants et les plus expérimentés trouveront agréable à utiliser et sauront en tirer profit. Ensuite, Alvexo fait partie des courtiers qui proposent les spreads les plus avantageux. Cela permet aux traders de maximiser leurs bénéfices. Cet atout est particulièrement important pour ceux qui préfèrent investir sur le court terme. Enfin, la sécurité que propose le courtier est quasiment infaillible. Elle intègre les dernières technologies et les mises à jour se font de manière régulière.

INSCRIVEZ – VOUS !

3-. Commencez à spéculer :

Chez les meilleurs brokers, il est extrêmement facile de spéculer sur les cours. Pour cela, il suffit d’aller sur le site web du courtier et d’ouvrir un nouveau compte en entrant quelques données (Nom, prénom, adresse e-mail et numéro de téléphone). Certains brokers donneront la possibilité de trader sur un compte réel ou un compte démo. Ce dernier existe essentiellement pour permettre au trader de s’habituer à la plateforme avant d’investir son propre argent. Les comptes démo sont aussi l’occasion idéale pour que les nouveaux traders puissent s’entrainer et ainsi apprendre le trading.

Ouvrir un compte chez un bon broker : LE MUST

Une fois sur l’interface, le trader peut directement accéder à l’actif en entrant son nom dans la barre de recherche située en haut à gauche de l’écran.

Un click et votre position est ouverte !

Tout ce qu’il reste à faire est de cliquer sur l’ordre correspondant pour effectuer la transaction (ACHAT pour acheter et VENTE pour revendre).

OUVREZ VOTRE PREMIERE POSITION !

Quelque soit l’ordre effectué, l’interface informe le trader de son bon déroulement.

Comment se mettre à trader sur le cours de l’action IBM ?

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, il ne vous reste plus qu’à trouver une plateforme de trading fiable pour spéculer en Bourse.

Quelles perspectives pour les marchés en NOVEMBRE 2019 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !

Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.
[post_views]
Close