fbpx
Home Acheter et vendre des actions Acheter l’action Microsoft : prix et notre analyse du cours

Acheter l’action Microsoft : prix et notre analyse du cours

Grace à sa progression éclair, la société Microsoft a fait gagner beaucoup d’argent à nombre d’investisseurs, ses actions en bourse sont d’ailleurs parmi les plus reconnues du marché.  Il est donc très attractif d’investir sur cette action par le biais des plateformes de trading en direct ou par des produits de placements boursiers bancaires,  encore faut-il  avoir connaissance des activités de la société microsoft et de son parcours.

Avis des lecteurs: 52 votes
60% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Optionmag vous propose de les connaitre tout de suite.

Comment acheter et vendre des actions Microsoft en ligne : notre guide

L’action Microsoft se distingue essentiellement par sa volatilité exceptionnelle. Cela fait d’elle une des actions les plus convoitées par les traders. Toutefois, cette même volatilité peut se traduire par des pertes importantes si on ne sait pas comment s’y prendre pour l’échanger sur le marché boursier. Ce guide contient les étapes à suivre pour profiter de cette action en la tradant.

1. Analyser l’action :

L’Analyse technique : comme son nom l’indique, il s’agit de l’approche purement technique. Cette analyse se base uniquement sur les chiffres et elle est idéale pour repérer les tendances cycliques du cours de l’action. Même si elle n’est pas suffisante pour bases ses investissements dessus, elle joue un rôle essentiel dans la stratégie des traders. L’analyse technique repose sur divers indicateurs, dont les signaux de l’ichimoku .

Analyser l’action : UN MUST avant de commencer à spéculer

Analyse fondamentale : cette partie de l’analyse se concentre plus sur ce qui se trame autour de l’entreprise en question. Par exemple, la sortie d’un produit révolutionnaire peut engendrer une forte croissance du cours de son action. Similairement, un fiasco commercial, ou l’entrée d’un géant dans le secteur de l’entreprise peut causer sa chute. L’analyse fondamentale se base aussi sur l’actualité. Par conséquent, il est essentiel de suivre, non seulement, toutes les nouveautés au sujet de l’entreprise mais aussi de ses concurrents.

Suivre les analyses des experts : au lieu de s’attarder à faire le travail soi-même, et risquer de commettre des erreurs dans le processus, certains investisseurs préfèrent jouer la sécurité et se fier à l’avis d’experts. Bien entendu, tous les avis ne se valent pas et il est conseillé de prendre l’avis des professionnels qui travaillent chez des courtiers régulés.

2. Choisissez un bon intermédiaire:

Dans la même optique, un courtier régulé représente une garantie de sécurité de ses capitaux et de ses transactions. Ce dernier s’engage aussi à sécuriser les informations personnelles de ses clients et n’hésitera pas à généreusement les compenser en cas de problème. Les borkers régulés sont aussi connus pour leur sérieux et leur compétence. Dans cette partie, nous allons prendre l’exemple d’un excellent courtier et nous allons mettre en avant les critères de sélection :

Alvexo : selon nous, ce broker est le meilleur qui existe sur le marché actuellement, et cela pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il présente une interface intuitive que les débutants et les plus expérimentés trouveront agréable à utiliser et sauront en tirer profit. Ensuite, Alvexo fait partie des courtiers qui proposent les spreads les plus avantageux. Cela permet aux traders de maximiser leurs bénéfices. Cet atout est particulièrement important pour ceux qui préfèrent investir sur le court terme. Enfin, la sécurité que propose le courtier est quasiment infaillible. Elle intègre les dernières technologies et les mises à jour se font de manière régulière.

INSCRIVEZ – VOUS !

3-. Commencez à spéculer :

Chez les meilleurs brokers, il est extrêmement facile de spéculer sur les cours. Pour cela, il suffit d’aller sur le site web du courtier et d’ouvrir un nouveau compte en entrant quelques données (Nom, prénom, adresse e-mail et numéro de téléphone). Certains brokers donneront la possibilité de trader sur un compte réel ou un compte démo. Ce dernier existe essentiellement pour permettre au trader de s’habituer à la plateforme avant d’investir son propre argent. Les comptes démo sont aussi l’occasion idéale pour que les nouveaux traders puissent s’entrainer et ainsi apprendre le trading.

Ouvrir un compte chez un bon broker : LE MUST

Une fois sur l’interface, le trader peut directement accéder à l’actif en entrant son nom dans la barre de recherche située en haut à gauche de l’écran.

Un click et votre position est ouverte !

Tout ce qu’il reste à faire est de cliquer sur l’ordre correspondant pour effectuer la transaction (ACHAT pour acheter et VENTE pour revendre).

OUVREZ VOTRE PREMIERE POSITION !

Quelque soit l’ordre effectué, l’interface informe le trader de son bon déroulement.

Qu’est ce que Microsoft ?

C’est sous l’initiative de Bill Gates que la création de Microsoft en 1975 s’est faite. Immédiatement , Microsoft s’impose comme un acteur majeur du développement et de la vente de systèmes d’exploitation pour ordinateurs et de logiciels pour PC et serveurs. Microsoft a saisi l’opportunité que représentait le développement de l’internet  pour créer Windows Live.  Mais le triomphe que l’entreprise a rencontré fut sujet à polémique, puisque certains concurrents considéraient  qu’elle abusait de son statut de numéro un du marché. Microsoft enregistre un chiffre d’affaire annuel de 58 milliards d’euros et un résultat net annuel de 16 milliards d’euros. Son activité se constitue sous cette forme :

  • 50% du chiffre d’affaire  est issu des systèmes d’exploitation.
  • 31% provient des logiciels.
  • 14% des jeux vidéo (dont fait partie la X Box)
  • 5% provient des prestations internet.
La grande majorité d’ordinateurs utilisés dans le monde en ce moment se basent sur le système d’exploitation Windows de Microsoft.

Microsoft et la concurrence

Microsot est le leader de son domaine dominant, puisque la plupart des ordinateurs du monde entier  sont équipés  de son système Windows. Devant se confronter à une course aux innovations technologiques,  Microsoft a su diversifier ses activités et se retrouve donc face à d’autres formes de concurrence du secteur des nouvelles technologies en général. Voici les entreprises Américaines et internationales qui souhaitent empiéter sur les parts de marché de Microsoft :

 Microsoft et ses partenaires

Microsof a noué des partenariats avec  différentes sociétés du globe dont quelques unes ont aussi leur cotation en bourse. Voici ici les entités listées avec qui Microsoft a choisi de s’allier.

  • Schneider Electric ; cette société a choisi de développer conjointement avec Microsoft des technologies disruptives destinées à à optimiser les opérations et transformer les produits et services grâce à l’IoT.
  • Thales : cette entreprise a nouée en 2015 un partenariat avec Microsoft pour développer de nouveaux services qui pourront crypter des données sensibles avant d’étre envoyées par e-mail ou d’étre enregistrées dans le cloud.
  • Publicis : Microsof a choisi ce groupe pour démultiplier la puissance des données en ligne et hors ligne au profit des grandes entreprises.
La Xbox 360 a pu sérieusement concurrencer la PS3 de Sony.

Entrée en bourse et cotation de l’action Microsoft

L’action microsoft a été introduite sur le Nasdaq pour la première fois en 1986. Depuis son entrée en bourse, l’action évolue globalement à la hausse,  culminant à 24.31 dollars en 2005 pour redescendre à 21.92 dollars l’année suivante. Succédera ensuite une reprise à la hausse durant laquelle l’action atteindra 37.06 dollars en décembre 2007 pour atteindre son niveau historique le plus bas en 2008 ; 15.28 dollars,  pâtissant de la crise. Depuis , le cours reprend son ascension sans fébrilité.

Aujourd’hui, la capitalisation boursière globale de Microsoft se chiffre à plus de 250 milliards de dollars, et microsoft est intégré dans le calcul de l’indice Dow Jones.

Informations boursières importantes au sujet de Microsoft

Avant de trader cette action, il est capital de connaitre les informations qui vont suivre et qui vous donneront une idée plus précise sur le poids du groupe dans son secteur d’activité.

  • 505 998.65 MUSD : c’est la capitalisation boursière totale du groupe Microsoft.
  • C’est sur le marché Nasdaq Global Select Market du Nasdaq All Markets qu’est coté le cours de l’action Microsoft.
  • Comme indiqué plus haut, Microsoft est intégré dans le calcul de l’indice boursier américain Dow Jones Industrial Average.
  • L’actionnariat du groupe Microsoft se décompose ainsi : 6.07% des parts sont détenues par The Vangard Group, 5.60% par la société BlackRock, et tout le reste se constitue d’actionnaires privés et institutionnels.

Ces données vous seront utiles pour analyser et évaluer le cours de l’action microsoft.

 Nos conseils pour trader l’action Microsoft

En opérant de nouveaux investissements et en développant des nouveautés technologiques, la société Microsoft s’assure un horizon dégagé pour les futures années. Il serait donc opportun de se positionner sur le long terme sur le rendement de ses titres et de les acquérir via une banque en ligne et un produit financier de placement. L’autre option consiste à spéculer à plus court terme sur les plateformes de trading en ligne, dans ce cas il est convenu d’étudier les divers marchés technologiques, essentiellement ceux de l’informatique et de la téléphonie mobile.

Composition du chiffre d’affaires de l’entreprise Microsoft

Le moteur de recherche Bing est encore loin de rivaliser avec Google.

Microsoft génère un chiffre d’affaires en utilisant 7 segments  que voici :

  • Les produits client : y figurent les systèmes d’exploitation Windows qui impliquent  de plus en plus l’aachat de matériel puisque ces logiciels sont préinstallés sur beaucoup d’ordinateurs.
  • Les serveurs et outils : cela concerne notamment le serveur Exchange
  • Information worker:  ce sont plus précisément les programmes de bureautique tels Word et Excel et l’exploitation de leurs licences.
  • Microsoft Business Solution
  • MSN
  • Mobile and Embedded Devices
  • Home and Entertainment

Les trois premiers segments ( worker, les produits client et serveurs et outils) constituent à eux seuls la plus grande partie du chiffre d’affaires du groupe Microsoft.

En termes de valorisation boursière, Microsoft est la deuxième entreprise mondiale, affichant une valorisation de 408.68 milliards de dollars. A partir du premier décembre 2004, Microsoft a commencé à reverser des dividendes à ses actionnaires  à raison de 3$/action,  cette année la pas moins de 28 milliards de dollars auront été reversés par Microsoft  au profit de ses actionnaires.

Comment se mettre à trader sur le cours de l’action Microsoft ?

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, il ne vous reste plus qu’à trouver une plateforme de trading fiable pour spéculer en Bourse.

[post_views]
Close