Home Analyse des actions Acheter l’action Bouygues
Acheter l’action Bouygues
Ashly Delagorse (Équipe OptionMag) 0

Acheter l’action Bouygues

48
0

On sait tous que les traders ainsi que les groupes boursiers cherchent essentiellement à maximiser le profit en profitant de la haute volatilité de certaines actions et des investissements sur le long terme. C’est pour cette raison qu’ils s’intéressent principalement au secteur industriel qui leur fournit un milieu idéal pour prospérer. Et le groupe Bouygues n’échappe pas à la règle. Voici donc quelques astuces qui vous permettront de mieux comprendre le fonctionnement de ses activités et de mieux analyser et prévoir le cours de son action.

 

Tout savoir sur le groupe Bouygues

Il s’agit d’un groupe industriel français de renommée mondiale. Il se spécialise dans les constructions et les entretiens des infrastructures dédiées aux transports, des aménagements urbains et des loisirs. D’ailleurs, presque 80% de son chiffre d’affaire provient des ces activités. Les 20% restants proviennent de ses activités de télécommunication (Bouygues Telecom) et des médias avec la chaine TF1. Le secteur d’activité du groupe se limite par contre au territoire européen.

 

La concurrence de Bouygues :

Comme les secteurs d’activité du groupe Bouygues sont multiples, il se retrouve avec une multitude de concurrents sur chaque domaine. On peut citer les exemples de la téléphonie mobile et du BTP. Il est surtout important pour les investisseurs de connaitre les concurrents de la société dans laquelle ils veulent investir. Car aussi grandes qu’elles puissent être, toutes les sociétés sont vouées à perdre une part de marché à un certain moment de leurs vies. Voici quelques exemples des concurrents les plus sérieux de Bouygues :

  • Pour le secteur de la construction on cite Vivendi.
  • Pour le secteur du BTP on trouve Eiffage et Vincy.
  • Pour le secteur de la télécommunication on trouve Vodafone et Orange (France Telecom).
  • Et enfin pour le secteur des médias il y a M6 comme concurrente directe à TF1.

 

Les partenaires majeurs de Bouygues :

Afin de faire face à une concurrence féroce, il n’est pas rare de voir même les grandes compagnies s’associer avec d’autres qui sont dans le même domaine ou qui se complètent. La concentration des entreprises passe souvent par cette étape. Dans le cas de Bouygues, la société a investi dans la compagnie Alstom. Sachant que la part de Bouygues était de presque 30%, l’investissement va générer davantage de bénéfices. Un autre associé est la société Lagardère qui s’occupe de la diffusion des chaines télévisées. Quant à la téléphonie, elle a créé un partenariat avec SFR dans le but de concurrencer son concurrent « Free » qui avait les tarifs les plus avantageux en 2008. Pour tout ce qui concerne les forfaits internet, Bouygues s’est associée à Axione qui lui a permis d’améliorer ses services et d’augmenter son débit grâce à la fibre optique.

 

Analyser le cours de l’action de la société Bouygues :

C’est sur le NYSE Europenext à paris que la cotation de l’action du groupe a été réalisée. La capitalisation de l’action est estimée à plus de 10 millirards d’Euros et fait aussi partie du CAC40 français. L’action rapporte en moyenne à ses investisseurs près de 5% annuellement, ce qui en fait un excellent investissement sur le long terme.

 

L’historique financière de l’entreprise Bouygues :

Existant depuis les années 70, le cours de l’entreprise a eu quelques secousses et a aussi connu quelques montées pour me moins intéressantes. La compagnie a commencé par construire des plateformes de pétrole durant ses premières années, et s’est ensuite intéressée aux médias en achetant la chaine TF1 en 1987. Ceci ne l’empêche bien sur pas de continuer à développer ses secteurs pétrolifères et immobiliers.C’est durant les années 90 que le groupe lance Bouygues Telecom ainsi que la chaine télévisée LCI. Si ses principaux revenus étaient majoritairement dus au BTP c’est sûrement grâce aux grands travaux qu’avait connu la France en cette période.Bouygues met en vente la filiale Saur et réussit à la vendre au prix de 1 milliard d’Euros, mais en conserve toujours 15% avant de les vendre en 2006. Puis, en 2015 la compagnie revend 19% de ses parts de « Holding Eranove ».

A l’aide de ces informations, il devient possible de comprendre le comportement de l’action Bouygues dans certaines situations et ainsi être en mesure de prévoir son cours plus efficacement.

 

Les informations boursières les plus importantes concernant l’action Bouygues :

On peut rajouter ces informations à l’historique qu’on vient de voir afin de mieux pouvoir gérer ses investissements sur le marché :

  • En 2017, la capitalisation en bourse de la société Bouygues était de 13019.82 Meur.
  • Il y a aujourd’hui plus de 354908547 titres au nom de Bouygues en bourse.
  • Le compartiment A d’Euronext Paris comprend l’action Bouygues en France.
  • L’action Bouygues fait partie du CAC40 (France).
  • 32% des actionnaires de Bouygues ne sont pas français et 21.8% le sont. 20% d’actionnaires sont aussi des salariés.

 

Points forts et points faibles de l’action de l’entreprise Bouygues :

 

78 Yvelines Région Île-de-France

 Les points forts de l’entreprise Bouygues :

Un point fort majeur est que cette compagnie est active sur plusieurs secteurs. Autrement dit, elle peut, mieux que d’autres (qui n’agissent que sur un seul secteur), gérer les crises financières. Il a donc de multiples sources de revenus. Elle est aussi très présente sur la scène internationale et surtout en Chine et en Inde, qui sont les deux pays les plus peuplés au monde. Le groupe a aussi parié sur le développement durable et sur les méthodes de construction vertes, qui sont des secteurs en pleine croissance.

 

Les points faibles de l’entreprise Bouygues :

On ne registre pas de gros points faibles à la société qui pourraient solliciter de l’inquiétude mais certains d’entre eux méritent d’être mentionnés. Donc d’abord, comme toute autre entreprise de cette envergure, il est logique que la société soit endettée. D’autre part, le groupe Alstom devient de plus en plus influent sur le résultat net de la société Bouygues. Il est aussi important de notre que le groupe élargit son terrain d’action dans le secteur de construction sur le plan international, plus particulièrement dans les pays du tiers monde. Les seuls risques étant que le concurrent « Free » continue à casser les prix et que Bouygues Telecom ne puisse plus tenir le rythme (chose trop peu probable) ou encore que les nouveaux concurrents dans le secteur BTP deviennent bien plus forts en disposant de plus de fonds.

D’autres scénarios peuvent influencer le cours de l’action de Bouygues. Un manque sur le marché de construction pourrait causer de grosses pertes à l’entreprise par exemple. En plus, beaucoup de pays souffrent encore de la crise et ne sont pas dans la possibilité de lancer des projets de développement, voire même de finir les projets déjà entamés. Ceci dit, le groupe Bouygues reste un leader très fiable et compétent. Et il garde une réputation qui le protègera sans doute face à d’éventuelles crises.

 

Les différentes filiales de Bouygues :

Il va sans dire que le secteur principale du groupe Bouygues c’est le BTP la construction. Mais il ne faut pas sous estimer ses autres secteurs qui restent tout de même très importants :

La construction : Il s’agit de l’activité centrale de Bouygues. En effet elle regroupe avec la filiale Bouygues Construction la totalité des métiers du BTP et la filiale Bouygues énergie et Services pour l’électricité. Bouygues a notamment construit le fameux tunnel sous la Manche, le pont de Normandie, le pont Baluarte, le Stade Vélodrome de Marseille, le Stade de France et bien d’autres grands projets… Le groupe possède plus de 50 milles employés et génère plus de 320 millions d’Euros en résultat net.

L’immobilier : Le deuxième plus grand secteur du groupe se spécialisant dans l’immobilier a réalisé bien des projets en France. Créé en 1956, il a créé le réseau d’électricité IssyGrid, le Green Office et l’éco-quartier de Ginko… Cela sans citer les centres commerciaux et les bureaux. Le groupe possède 100% de cette filiale aussi, qui génère 91 millions comme résultat net et compte plus de 2000 employés.

L’entreprise Colas : Achetée par le groupe en 1986, il s’agit d’un leader dans la construction et la maintenance des infrastructures de transport et aussi d’aménagements urbains et de loisirs. En collaboration avec la filiale Collas Rail elle entame des chantiers ferroviaires. La filiale a aussi créé l’entreprise GTOI et, au Maroc, la filiale GTR. Le groupe possède actuellement plus de 95% de l’entreprise Colas. Cette dernière génère 355 millions d’Euros en résultat net et compte près de 55000 employés.

Les médias : Commençant juste avec TF1, le groupe aujourd’hui possède plus de 8 chaines télévisées : LCI, NT1, Ushuaïa TV, TV Breizh, HD1, Histoire et TMC. Il possède aussi la moitié des parts de la chaine « Série Club » et possède même, pour la presse écrite, « Metronews ». Même si le groupe ne possède plus que 43% de TF1, ces pourcentages génèrent plus de 42 millions d’Euros en résultat net. La chaine emploie plus de 3000 personnes en France.

Les télécommunications : Sans doute la filiale la plus connue du groupe auprès des français, Bouygues Telecom a été créée en 1994. Avec le temps, elle a évolué pour offrir plus de services. Aujourd’hui elle propose non seulement des services de téléphonie fixe, mais aussi un accès internet ainsi que des abonnements TV. On regrettera toutefois la marque B&You, un projet abandonné à cause de la concurrence féroce qui lui a fait face, forçant ainsi la société à fusionner ses bases de clients. Malgré cet échec, Bouygues Telecom a placé 1er du classement ACERP en 2014. Le résultat net de Bouygues Telecom est de 92 millions d’Euros et compte plus de 7000 employés.

 

L’énergie et le transport : Depuis l’achat des parts d’Alstom en 2006, Bouygues se positionne plutôt bien dans le secteur du transport. Toutefois, personne ne semblait se douter qu’un tel rapprochement allait engendrer la création d’une coentreprise nommée Embix en 2011. Le nouveau né se spécialisant dans la gestion des projets d’énergie dédiée aux éco-quartiers. Le groupe Bouygues accepte de vendre 20% de ses titres à l’Etat français. Alstom génère plus de 125 millions d’Euros en résultat net et compte plus de 30000 employés.

Nous n’avons cité que les filiales qui appartiennent toujours au groupe. D’autres filiales telles que la société Saur qui se spécialisait dans la collectivité a été revendue en 2014. On peut aussi mentionner la filiale Bouygues Offshore qui se spécialisait dans les installations pétrolières et qui a été revendue en 2002.

 

Comment se mettre à trader sur le cours de l’action Bouygues ?

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, il ne vous reste plus qu’à trouver une plateforme de trading fiable pour spéculer en Bourse. OptionMag vous recommande ce broker, qui vous proposera de nombreux outils d’analyse pour affiner votre stratégie.

 

Comment se mettre à trader sur le cours de l’action Bouygues ?

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, il ne vous reste plus qu’à trouver une plateforme de trading fiable pour spéculer en Bourse. OptionMag vous recommande ce broker, qui vous proposera de nombreux outils d’analyse pour affiner votre stratégie.

TRADER L’ACTION AMAZON BOUYGUES*

*Votre capital est à risque. Il ne s’agit pas d’une publicité, mais d’une recommandation de la part de l’équipe Optionmag

48
0

(48)

Laissez votre commentaire
Close