Home Analyse des actions LE B-A BA DE LA BOURSE : Comment acheter et vendre des actions

LE B-A BA DE LA BOURSE : Comment acheter et vendre des actions

Acquérir des actions pour devenir actionnaire : La plupart des particuliers et des institutions qui achètent des titres boursiers le font dans l’intention de devenir ainsi actionnaire. Cela demeure l’utilisation la plus simple et principale des actions face au trading forex.

Avis des lecteurs: 46 votes
60% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Acquérir des actions pour devenir actionnaire :

La plupart des particuliers et des institutions qui achètent des titres boursiers le font dans l’intention de devenir ainsi actionnaire. Cela demeure l’utilisation la plus simple et principale des actions face au trading forex. Lorsqu’une société génère des actions , la possibilité s’ouvre alors de pouvoir se porter acquéreur directement en ligne. En revanche , pour les actions qui sont déjà cotées , passer par un intermédiaire telle une banque en ligne ou un courtier via le trading en ligne s’avère nécessaire (en plus de cela vous pourrez bénéficier d’une bonne formation en trading). Evidemment , il reste la possibilité d’acheter des actions sans passer par ces intermédiaires, directement aux vendeurs qui ont eux mêmes auparavant fait l’acquisition de ces actions,  de la même façon qu’il vous sera possible de revendre vos actions.

Voici une liste des actions dont nous faisons les analyses :

 

Trader les matières premières

Contrairement aux monnaies cryptées telles que le Bitcoin, les biens tradés en bourse sont plus tangibles. Certains traders préfèrent travailler sur les matières premières puisque leurs cours sont bien plus prévisibles que ceux des actions et des cryptos, surtout sur le long terme. Voici donc quelques exemples de matières premières qui peuvent vous intéresser :

  • Le gaz naturel : L’une des meilleurs alternatives au pétrole est le gaz naturel. En effet, cette matière première est convoitée partout dans le monde et représente une ressource précieuse pour toutes les industries.
  • Le cuivre : Même si le trading de ce métal ne vaut pas celui du pétrole, il peut devenir une activité secondaire qui peut rapporter des bénéfices intéressants pour les traders expérimentés et qui savent en tirer profit.
  • Les métaux précieux : Le LBMA fixe la cotation des métaux précieux à deux reprises quotidiennement. Ces derniers sont généralement côtés sur le Dollar américain par once et il est possible de les trader en ligne assez facilement.
  • L’or : Alors que la valeur de l’USD n’est plus grandement affectée par celle de l’or, la valeur de ce dernier reste, et restera toujours certaine. L’or a toujours été une preuve de richesse et sera toujours convoité par toutes les classes sociales.
  • Le pétrole : Il est difficile pour les traders sérieux de passer à côté de cette matière première. Aussi appelé « l’or noir », le pétrole est un actif incontournable si on souhaite réaliser des bénéfices sur le long terme. Le fioul représente aussi une opportunité pour beaucoup de traders qui aiment réaliser des bénéfices supplémentaires périodiquement.
  • Le café : Il s’agit là de la matière naturelle la plus sous-estimée par les traders débutants. Pourtant, elle est la denrée la plus vendue au monde avec des quantités immenses qui s’échangent sur le marché international.

 

En savoir plus sur les indices

Avant tout, il faut indiquer que les indices boursiers américains tels que le Dow Jones  et le S&P500 restent, encore à ce jour, particulièrement intéressants pour leurs avantages uniques. Voici une liste des meilleurs indices à l’échelle internationale :

  • L’indice Eurostoxx 50 : Il s’agit de l’indice boursier lié à la monnaie de l’Euro. Même si cette monnaie est liée à d’autres indices, il reste l’un des plus importants en ce moment.
  • L’indice DAX30 : Le DAX30 est à l’Allemagne ce qu’est le CAC40 à la France. Il est l’indice préféré des traders qui sont actifs sur le marché européen puisqu’il se place en tête du classement sur les volumes et nombres de transactions effectuées.
  • L’indice FTSE : Il s’agit de la sélection des 100 meilleures compagnies britanniques qui figurent sur la bourse de Londres. La sélection se base essentiellement sur la capitalisation boursière et il ne faut pas la confondre avec l’indice FTSE MIB, qui est l’indice boursier de l’Italie.
  • Le CAC40 : Cet indice est très connu par les francophones puisqu’il s’agit de celui de la France. Il s’agit de l’indice le plus fort de l’hexagone et il fait partie des meilleurs sur le marché européen.

Notons aussi que la bourse de Hong-Kong peut s’avérer particulièrement intéressante pour une grand nombre de traders puisqu’il s’agit pratiquement du centre de l’économie asiatique.

 

Comment acheter et vendre des actions via les banques en ligne ?

Se positionner sur un des produits de placement proposé par les banque, notamment les banques en ligne, reste le système le plus simple pour acheter et/ou vendre des actions. L’avantage que présentent les banques en ligne  c’est qu’il vous est possible de passer vos ordres d’achat et de vente d’actions en instantané sur internet sans avoir à vous déplacer. Autre avantage notable de ce mode de fonctionnement, c’est à la banque elle même que reviendra la tache exécuter les ordres et donc de réaliser l’achat ou la vente de vos actions. Si vous souhaitez accéder aux actions boursières par ce biais, il vous sera demandé de souscrire à un PEA , un compte-titre ou bien à une assurance vie qui constituent les principaux produits bancaire de placement en bourse. Toutefois l’inconvénient de ce mode de système concerne les frais impartis qui seront supérieurs  à ceux que vous auriez si vous vendiez ou achetiez de manière autonome vos actions. Les frais de ces banques dépassent rarement les 4%. Le fait d’effectuer ses transactions par intermédiaire d’une banque vous donne l’avantage d’avoir vos achats et ventes surveillés par des intermédiaires spécialistes du marché des actions et ainsi bénéficier de leurs recommandations.

 

Comment acheter et vendre des actions avec les courtiers en ligne ?:

L’autre option  consiste à faire appel à un courtier en ligne. Ce qui différencie le courtier d’une banque c’est que vous ne disposez pas d’un suivi et de conseils, en revanche  les frais sont moins conséquents dans la mesure ou ici c’est vous qui décidez des actions à acheter ou vendre. Ces courtiers en ligne, communément appelés « brokers », donnent aussi l’opportunité de trader grâce aux actions boursières, sans pour cela réellement en faire l’acquisition. Il  s’agit simplement de spéculer sur l’évolution de leur cours. Les CFD et les indicateurs tels l’ichimoku sont les outils qui permettent d’opérer de cette manière.

les marchés rythment la vie des traders

En conclusion de cette partie, plusieurs méthodes sont proposées pour acheter et vendre des actions sur la toile. Assurez vous avant d’opter pour telle ou telle option de vous assurer des frais inhérents ainsi que de votre niveau de connaissance en matière d’économie et de bourse. Selon les

critères évoqués plus haut,  chacune des deux options présente différents atouts et avantages. Il est préférable de comprendre le système de cotation d’une action pour être apte à spéculer sur ce genre d’actifs

 

Quel moment est le plus choisi pour acheter en bourse ?

Si l’achat d’action en Bourse peut s’avérer un placement intéressant, il ne faut toutefois pas confonfre vitesse et précipitation. Adapter une réflexion stratégique est la base pour l’achat d’actions en bourse. Dans ce cas, à quel moment acheter des actions ?

Dans l’optique de réalisation d’un portefeuille boursier dans le cadre des actions de capital, il est recommandé d’acheter des actions d’entreprises cotées depuis déjà un moment pour savoir d’avance le potentiel de chaque titre en qualité de dividendes sur le long terme. Votre choix peut également se porter sur l’achat d’actions de sociétés innovantes qui placent nouvellement  leurs titres , et ce afin de participer à leur réussite, toutefois cela induit plus de risques. Pour le trading en ligne via les CFD, l’achat d’une action dépend d’un bon moment. Vous utiliserez une plateforme de trading  vous donnant accès à de très abondants titres boursiers internationaux, et il vous faudra acheter un titre uniquement si vous êtes d’avis que son cours augmentera dans un délais à venir qui sera  plus ou moins long. Ainsi , en revendant ces actions plus chères que le prix auquel vous les avez achetées , vous générerez des bénéfices.

 

Les conditions propices à l’achat d’actions en bourse :

  • L’action est inscrite dans une dynamique haussière solide et durable.
  • Un évènement important a ou aura une incidence sur le cours de l’action à la hausse
  • Les indicateurs techniques annoncent une durabilité de tendance haussière ou un retournement haussier d’une tendance négative.
  • une forte croissance touche le secteur d’activité dont dépend l’action

 

Les conditions propices à la vente d’actions en Bourse :

Vous avez acheté vos actions, intéressons nous maintenant à leur vente en Bourse.  Elle peut se réaliser dans la perspective de récupérer de l’argent à réinvestir ou bien tout bonnement à encaisser des bénéfices après une prise de valeur du titre en question.

Si vous possédez quelques actions dans votre portefeuille boursier et que les dividendes deviennent moins intéressantes, il est raisonnable de vous en délester afin de les remplacer par d’autres actions plus rentables. Il vous est également possible suite à une grosse prise de valeur de vos actions de les revendre afin d’en faire du bénéfice. Pour ce qui est des actions que vous tradez  depuis une plateforme de trading en ligne, les choses sont moins aisées ; effectivement vous avez l’opportunité de revendre les actions précédemment achetées mais également de vendre un titre sans pour autant l’avoir acheté. Ce mode opératoire consiste alors à spéculer sur la baisse du cours de cette action.

Les CFD permettent la possibilité de placement à l’achat ou à la vente sur les actions en Bourse,  afin de saisir chaque opportunité y compris lorsque le marché est baissier. Ainsi , il est préférable de vendre une action quand :

  • Celle ci est dans une dynamique de tendance baissière sérieuse et durable
  • Un événement  a eu lieu ou aura lieu et aura très certainement une probabilité de provoquer une baisse ou une chute du cours de cette action
  • Une forte baisse ou un retournement baissier est annoncé par un ou plusieurs indicateurs techniques
  • Une crise économique de grande ampleur touche le secteur d’activité dont est issue l’action concernée

 

Stratégie à court terme, combien de temps garder ses actions ?

Dans la pratique d’un trading à court voire à très court terme, vos actions ne seront donc pas en votre possession  très longtemps. Une pratique de Day Trading incombera que vous rendiez vos lots avant le terme de la séance. Il est alors préférable d’utiliser un effet de levier ou de miser une partie conséquente de votre capital afin de générer en quelques heures seulement des revenus confortables. Ne vous imposez pas d’objectifs trop hauts sous peine de ne pas Etre en mesure de le remplir à temps et d’être concerné par une correction baissière avant même d’avoir à quitter la plateforme sur laquelle vous agissez.

Dans le cas de trading sur quelques jours, vous ne conserverez uniquement

vos actions que le temps de satisfaire un objectif faisable de quelques points de hausse au maximum. Ayez la présence d’esprit de placer un ordre stop au bon endroit  pour clôturer votre position dans les délais.

 

Stratégie à long terme, combien de temps garder ses actions ?

Il est primordial de prendre en compte les opportunités de traçages baissiers du cours de vos actions pour des stratégies ayant des visées à plus long terme. La clôture de vos positions ne doit pas obéir à des micro mouvements avant la réalisation de votre objectif haut. Il vous faudra manier à la fois les ordres stop et limite, celui-ci devant être mis suffisamment loin de votre cours d’ouverture  pour qu’en cas de correction passagère votre position puisse rester ouverte. Songez aussi  à posséder sur votre compte de trading le capital satisfaisant pour couvrir ce type de baisse ponctuelle.

 

A quel moment revendre les actions ?

Outre la réalisation de l’objectif que vous vous serez imposé,  il y a parfois des cas de figure particuliers qui doivent vous inciter à revendre vos actions rapidement. Si par exemple le cours de l’action concernée passe  sous un seuil critique annonçant une forte possibilité de baisse,  il est reccomandé de cloturer votre position sans plus attendre  pour ne pas mettre en jeu d’avantage d’argent. Les niveaux de support technique peuvent déterminés ces seuils. Aussi ,  si vous étes attentif à l’actualité économique d’une entreprise qui a des actions que vous

 tradez,  un risque peut être engendré par certaines publications , nous vous recommandons vivement de vendre vos actions avant la parution.

 

Quel est le cout d’un achat ou d’une vente d’actions ?

Pour apporter une réponse à cette question, il est nécessaire de cibler la stratégie que vous souhaiter entreprendre pour acheter ou vendre vos actions.

Dans le cas d’une détention de portefeuille boursier via un produit de placement boursier,  des « frais de courtage » seront appliqués sur chaque investissement à l’achat ou à la vente. Suivant la nature de titres échangés, (marché Français, Européen ou international), de la somme de la transaction et de l’intermédiaire agissant, ces frais peuvent être de différentes formes et de coûts variables. Ils peuvent être fixes ou simplement sous forme de pourcentage annexée sur le montant total de la transaction. Inutile donc de vous dire qu’il faut soigneusement choisir votre offre de bourse et votre partenaire en se renseignant préalablement des tarifs de frais appliqués aux ordres boursiers.

En ce qui concerne le trading en ligne, les démarches sont plus simples et les frais sont généralement moins conséquents. Les plateforme de trading avec les CFD ne sont pas concernées par des frais de courtage précis pour la vente ou l’achat d’actions en bourse. Néanmoins par le biais de spreads le courtier parvient à se  rémunérer de manière plus transparente. Le spread équivaut à une légère différence entre le cours réel d’un actif et celui d’achat ou de vente. En bref , durant l’achat d’une action, le prix lors de l’achat sera à peine supérieur au prix réel de l’actif en question et lors de sa vente, le prix de la vente sera légèrement en dessous de son prix réel. Ces spreads varient d’un broker à un autre , ils dépendent du types d’actifs que vous comptez acheter ou vendre, veillez à comparer les différents spreads en application préalablement à la création en ligne de votre compte. Les spreads sont ou fixes, et dans ce cas ne varient jamais ou au contraire être variables, évoluants en fonction de la santé du marché.

 

Quelles sont les actions achetables ou vendables en ligne ?

L’offre des courtiers Forex en termes de CFD sur actions s’est depuis quelques années étendue et il est possible aux traders d’avoir accès à de très nombreux titres et ainsi devenir trader en ligne depuis les plateformes de trading qu’ils offrent .

Le choix est possible sur des actions Françaises , Européenne ou encore internationales.  La totalité des actions proposées sur les plateformes sont parmi les grands indices boursiers internationaux et sont par conséquent très prisés et permettent de nombreuses options  grâce à une stratégie reposant sur des informations techniques essentielles.

(438)

Close