Home Analyse des actions Trader sur l’action Facebook
Trader sur l’action Facebook
Ashly Delagorse (Équipe OptionMag) 0

Trader sur l’action Facebook

15
0

Facebook est l’une des dernières actions à avoir été cotée en 2012. Possibilité est donc donnée d’acheter des titres de l’incontournable réseau social ou bien de spéculer sur ses cours grace aux CFD mis à disposition dans les plateformes de trading en ligne. Cette action se révèle intéressante sur le court comme sur le long terme. Mais au préalable il vous faudra connaitre les critères principaux de la société Facebook et la façon dont son action en Bourse se comporte. Optionmag vous livre son analyse.

 

Qu’est-ce que Facebook ?

Facebook est bien loin d’étre un nom inconnu du grand public, cette entreprise représente la réussite que jalousent de nombreuses autres, avec un nombre d’utilisateurs uniques qui dépasse le milliard. Le nombre conséquent de particuliers  captés par cette société permet évidemment d’attirer trés fortement les annonceurs.  Les titres ont donc été introduits en bourse face aux promesses de recette certaines. De façon évidente les investisseurs se sont présentés en masse  afin d’acquérir des titres de la société, ambitionnant une hausse énorme du nombre de prospects potentiels présents et des opportunités de chiffre d’affaire à long terme.

Qui pour concurrencer Facebook ?

La star des réseaux sociaux n’est pas la seule à occuper cette part de marché, son succés à poussé de nouveaux groupe à tenter également leur chance, voici un tour d’horizon des sociétés exerçant la méme activité cotées en bourse.

 

  • Linkedin : C’est le principal concurrent de Facebook, Linkedin est un réseau social à destination des professionnels.
  • Twitter : comme Facebook il est à destination des particuliers et est un concurrent important.
  • Google : avec son réseau de partage de vidéo tel YouTube , Google se pose en concurrent sérieux, d’autre part le groupe s’emploie à développer son propre réseau social nommé « Google+ ».  Yahoo, viadeo et Friendster ont également décidés d’épauler Google dans ce projet.
  • D’autres entreprises de taille moins importantes ont fait le pari de concurrencer Facebook, nous avons choisi de ne mentionner que les concurrents principaux.

Les partenaires principaux du groupe

Facebook compte comme partenaires quelques grands noms de la Bourse qui ont décidés en 2016 de s’associer dans un partenariat pour la création de l ‘intelligence artificielle ; IBM, Microsoft, Google et Amazon composent ce partenariat.

 

Introduction et cotation de l’action Facebook :

Trés peu de données sont exploitables du fait que Facebook  n’a vu ses titres cotés que depuis 2012, ceux-ci le sont sur le marché du Nasdaq, tout comme ceux de Google ou d’Apple. Nous pouvons sans hésitation affirmer au vu de l’enthousiasme des investisseurs pendant la mise en vente des titres que Facebook est trés attractif et est susceptible de rapporter énormément d’argent à long terme. En l’espace d’une journée ce sont plus de 100 milliards de dollars qui ont été cédés.

Nos conseils pour trader efficacement l’action Facebook

Vous pouvez d’ores et déja parier sur l’évolution du chiffre d’affaire de Facebook et éventuellement acheter des titres. Dans cette optique, prenez conseil auprès de votre banque en ligne qui vous orientera sur les démarches pour vous déclarer acheteur et obtenir le statut d’actionnaires. Il vous faudra faire montre de patience si vous optez pour ce système, les prévisions de croissance du Groupe Facebook semblent illimitées.

Les outils appelés CFD  vous permettront de spéculer sur l’évolution du cours de la société Facebook, vous les trouverez sur les sites des courtiers en ligne. En pareil cas vous n’aurez plus l’utilité d’acheter des actions,  mais simplement de spéculer sur les évolutions du prix du titre. Un  des avantages des actions Facebook est son traitement médiatique,  il est donc aisé d’accéder à des informations sur les mouvements futurs.

Evolution historique du cours de l’action Facebook :

 

 

Durant toutes ces tendances, ont observe des micromouvements, qu’ils soient à la hausse ou à la baisse, ces micromouvements présentent des opportunités par le biais d’une approche de trading à court ou moyen terme en utilisant les CFD.

 Facebook ; ses avantages.

Ce n’est pas anodin si les investisseurs du monde entier prisent l’action Facebook depuis son entrée en Bourse, effectivement ce titre  possède un grand nombre d’avantages  pour le trading en ligne que nous vous soumettons :

 

  • Les investisseurs sont mis en confiance  par les performances qu’aligne le groupe au fil des années, la trésorerie bénéficie d’une hausse permanente et les profits sont constants.
  • Sur le plan international , Facebook fait preuve d’un excellent potentiel de pénétration. En effet,  il concerne 66% des internautes aux Etats-unis et 46% en Europe et en Asie, y compris en Chine ou il est  plutot difficile à investir sur ce secteur.
  • Malgré la concurrence exacerbée des autres réseaux sociaux , Facebook reste le leader incontestable , son titre boursier profite de cette renommée pour capter de nouveaux investisseurs.
  • Son succès est le fruit d’un phénomène connu des sociologues  car il engendre chez ses utilisateurs  un sentiment de dépendance et d’appartenance à une communauté, ce qui assure encore de beaux jours pour le futur de la plateforme.
  • Les rachats stratégiques ciblés  opérés par Facebook, ont indubitablement contribués au succés qu’il a rencontré, notamment en 2012  avec le rachat de l’entreprise Instagram.
  • Facebook dispose encore d’un réservoir d’opportunités à saisir qui pourraient dans le futur lui permettre d’engranger encore plus de parts de marché et augmenter sa rentabilité.
  • Facebook multiplie les espaces disponibles à la publicité des entreprises, ceux ci  lui assure la majeure partie de ses revenus, gageons que les recettes de l’entreprise s’en porteront encore mieux.
  • Facebook a encore une grosse marge de manoeuvre dans le secteur des jeux en ligne, les résultats des dernières années sont en hausse permanente.

Les défauts de Facebook :

  • Principal inconvénient de l’action Facebook,  c’est le manque de rendement des publicités publiées sur les pages du réseau social qui a du mal à enroler de nouveaux annonceurs bien que la demande soit en forte hausse.
  • Bien que l’application mobile de la plateforme soit un réel succés, le problème réside dans le fait que cette version produise moins de revenus que la version en ligne, à cause d’un suivi moindre des liens publicitaires. Les utilisateurs privilégient désormais de plus en plus les smartphones aux ordinateurs, ce qui peut avoir pour conséquence pour le groupe de subir une baisse de sa rentabilité et des difficultés à attirer de potentiels nouveaux annonceurs.
  • Facebook est aussi confronté aux problèmes de légalité, en effet la législation dont dépend le rapport de divulgation à la vie privée agit comme un frein et l’utilisation de données personnelles par un réseau social entraine la controverse et peut dans le futur avoir des effets négatifs.
  • La concurrence qui se montre de plus en plus mordante contraint Facebook à innover sans cesse pour se maintenir leader, la place qu’il occupe dépend donc de sa capacité à innover en permanence et de pouvoir rester à la pointe.

Au final si le groupe Facebook doit affronter certains obstacles pour solidifier sa popularité, les objectifs sont atteignables et son action recueille l’avis positif de la part des experts de l’analyse. Nous vous recommandons de suivre attentivement l’actualité du groupe en vous inscrivant à un flux ou en utilisant un site de courtier en ligne car ce titre reste trés sensible aux effets d’annonce.

 

Comment se mettre à trader sur le cours de l’action Facebook ?

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, il ne vous reste plus qu’à trouver une plateforme de trading fiable pour spéculer en Bourse. OptionMag vous recommande ce broker, qui vous proposera de nombreux outils d’analyse pour affiner votre stratégie.

TRADER L’ACTION FACEBOOK MAINTENANT*

*Votre capital est à risque. Il ne s’agit pas d’une publicité, mais d’une recommandation de la part de l’équipe Optionmag

15
0

(15)

Laissez votre commentaire