Home Divers Récupérer l’argent chez un broker escroc : les procédures à suivre
Récupérer l’argent chez un broker escroc : les procédures à suivre
Maxime (Équipe OptionMag) 1

Récupérer l’argent chez un broker escroc : les procédures à suivre

317
1

Comme vous le savez, les courtiers véreux qui vident les comptes de leurs clients sont malheureusement une réalité dans le monde de trading actuel et on ne peut pas y faire grand-chose. Des organes de régulation (notamment la CySec) font tout leur possible pour mettre fin à ce genre de pratiques, mais ils se heurtent eux – aussi  leurs propres limites.

Cela justifie en partie l’existence des pseudos – courtiers comme Interactive Option ou XForex qui ont réussi à jeter de la poudre aux yeux de leurs clients (à prix d’or!) pendant des années.

Cependant cette « justification » est difficile à comprendre pour les victimes qui laissent souvent l’argent de toute une vie chez ces escrocs sans foi ni loi…

Dans cet article je vais tenter de vous éclairer sur la récupération de vos fonds. On peut en fait distinguer deux méthodes :

  • Initier la procédure bancaire du « CashBack »
  • Porter plainte envers votre régulateur

 

Le CashBack : une bonne solution

Attention : cette solution est disponible seulement pour les citoyens de l’Union Européenne!

Comme vous le savez la politique de l’UE est plutôt bien faite au niveau des lois protégeant le consommateur des fraudes éventuelles (principalement initiés par OLAF, la commission anti – fraude européenne). Et justement vous avez la bonne occasion d’en profiter!

Pour une fois on peut profiter de ces "fameuses lois" protégeant le consommateur
Pour une fois on peut profiter de ces « fameuses lois » protégeant le consommateur

Car si vous avez effectué un paiement par carte bancaire (ou une transaction via votre banque) pour un service et ce dernier n’a pas été délivré correctement, vous avez tout le droit d’exiger un remboursement dans les 8 mois après votre paiement.

Or dans le cas d’un courtier vous payez pour l’achat d’une option binaire (un produit financier) et si ce dernier n’a pas été fourni correctement (par exemple votre « conseiller » vous a fait prendre des positions perdantes), vous êtes en droit de récupérer votre argent.

Cependant un petit « mais » se glisse : comme vous le savez presque tous les courtiers du trading en ligne sont situés à Chypre (à cause de l’absence des impôts), or la procédure peut être longue avec une banque Chypriote si vous passez par votre banque ou l’AMF.

Malheureusement l'AMF souffre du manque d'efficacité dans la résolution des litiges
Malheureusement l’AMF souffre du manque d’efficacité dans la résolution des litiges

C’est pourquoi je vous conseille de passer via un courtier régulé pour récupérer vos fonds (et comme vous le comprenez lui – aussi aura un intérêt la – dessus). Cela s’est d’ailleurs avéré très efficace pour les litiges avec Interactive Option ou encore FXGM.

Pour les brokers éscrocs suivants : Eztrader, FXGM, Interactive Option ou encore 24option je vous conseille vraiment de passer par AnyOption qui a deja cloturé des dossiers de litige.

RÉCUPERER SES FONDS AVEC ANYOPTION

N’hésitez pas à me contacter sur admin@optionmag.fr pour avoir des détails sur les procédures à suivre.

 

Faire appel au régulateur : le second recours

C’est une procédure qu’il faut suivre si le CashBack n’a pas fonctionné. Car ci le CashBack prend autour d’un mois, il faudra au moins 3 – 6 mois au régulateur pour vous rembourser. D’ailleurs c’est parfaitement compréhensible : l’organe de régulation se doit de mener une enquête minutieuse pour voir qui avait vraiment raison dans litige.

Sinon tous les perdants du trading en ligne iraient se plaindre « d’avoir été escroqués ».

 

Rédiger une plainte à la CySec

Si votre courtier n’est pas régulé pas la MFSCA (régulation Maltaise) ou encore la FCA, ce sera à la CySec (régulation Chypriote) que vous devrez faire appel.

On peut en fait distinguer deux types de litiges :

  • La faillite du courtier (ou bien le site n’est plus disponible etc…) : dans ce cas il faut faire appel au ICF (fond de compensation des investisseurs de la CySec)
  • Un litige direct avec un courtier (ex : refus de faire un retrait de dépôt) : il faut rédiger une plainte officielle au régulateur sur cette page.
Faites bien attention aux détails!
Faites bien attention aux détails!

Attention : veillez à bien remplir tous les formulaires sans fautes. Car même ne petite erreur dans le montant du litige (qu’on a souvent tendance à « arrondir » à la hausse) peut entrainer un report de votre enquête à une date ultérieure.

 

Conclusion

Se faire plumer par un courtier véreux est toujours désagréable. Ayant quelques collègues qui ont eu affaire à ce genre de situation (notamment avec Interactive Option), il est important de comprendre que ce sont les risques du trading en ligne (surtout quand on ne fait pas attention au choix du broker).

Comme je l’ai dit dans l’article il y’a plusieurs recours possibles, même si je vous recommande fortement le CashBack qui est une procédure plus simple en soi.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à contacter OptionMag pour nous faire part de votre litige.

317
1

(317)

Commentaires(1)
  1. Dépôt de 300 euros en attente d’une formation pour pouvoir débuter . Je constate mon erreur maintenant .

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *