Home Indicateurs Les Bandes de Bollinger
Les Bandes de Bollinger
Maxime (Équipe OptionMag) 2

Les Bandes de Bollinger

433
2

Qui est John Bollinger?

Créateur des fameuses Bandes de Bollinger, dont presque tous les traders s’en servent de nos jours, John Bollinger est une vraie légende des marchés financiers.

Ayant obtenu plusieurs dizaines de primes et de récompenses, c’est également l’auteur du livre « les bandes de Bollinger » (je détaille d’ailleurs ce livre dans l’article sur la littérature du trading), l’un des meilleurs ouvrages sur le trading.

Une vraie légende!
Une vraie légende!

En d’autres termes John Bollinger est le fondateur de l’indicateur qui, depuis les années 80, a littéralement révolutionné le monde du trading. Utilisées aussi bien par les débutants que « les pros », les bandes de Bollinger permettent de voir le graphique « d’un autre point de vue », ce qui fait leurs succès.

 

Le principe des Bandes de Bollinger

Le but de ces fameuses bandes est de montrer la volatilité du marché. La volatilité – c’est en quelque sorte « la force de la tendance ». Plus la volatilité est importante, plus la tendance le sera.

Pour continuer cet article ouvrez le GRAPHIQUE LIVE, allez dans les indicateurs et cliquez sur Bollinger Bands et Bollinger Bands With.
Voici à quoi ça ressemble
Voici à quoi ça ressemble

Les bandes de Bollinger sont constitués de « 3 courbes» :

  • Au centre, la moyenne mobile (SMA ou Simple Moving Average)
  • En haut, une SMA avec un écart – type de 20
  • En bas, une SMA avec un écart – type de 20

L’écart type est calculé en fonction d’une formule assez basique que je ne détaillerai pas ici.

Comme vous pouvez le voir ces bandes n’ont « rien de sorcier », leurs principe est même très simple, mais c’est justement ça qui est génial ! Car John Bollinger a réussi à créer un instrument affreusement simple, mais qui permet aux millions de traders de faire des bénéfices.

En cet instant même, alors que vous lisez cet article, des milliers de traders ont ouvert leurs positions avec « l’aide » de ces bandes. N’est ce pas fantastique ?!

 

Les bases du trading avec cet instrument

Il est tout d’abord nécessaire de comprendre qu’il ne s’agit pas d’un indicateur qui fonctionne dans le style si A est inférieur à B alors acheter à la baisse ou vice versea.

Car lorsque le prix franchit une courbe de l’indicateur ça peut – être un signal aussi bien à la hausse, qu’à la baisse. Le tout est de bien l’interpréter.

Il y’a deux types de situations dans lesquelles on utilise les bandes de Bollinger :

  • En l’absence de tendance ou avec une tendance très faible
  • En présence d’une tendance claire

Les bandes de Bollinger n’indiquent en aucun cas où vas aller le prix,  mais où se situe le prix actuellement. C’est-à-dire la force et la direction de la tendance actuelle. Lorsque les bandes « s’écartent », cela signifie un début de tendance et vice versea lorsqu’ils se « rapprochent ». Voici un exemple ci – dessous :

3

Contrairement aux indicateurs comme le RSI ou le MACD, les Bandes de Bollinger ne montrent pas « le passé », mais le présent.

 

Utiliser les bandes de Bollinger sans une tendance

Pour confirmer qu’il n’y a pas de tendance forte utilisez l’indicateur BBW (ou Bollinger Bands %B) que vous avez ajouté à votre graphique.  Vérifiez bien que la volatilité est faible et n’augmente pas. Si c’est le cas, alors lorsque le prix touche une bande, il s’écarte généralement de cette dernière.

En voici un exemple ci – dessous :

4

 

Ici l’on peut voir une sorte de « couloir » formé pas les bandes de bollinger et lorsque le prix s’approche/traverse la bande, il a tendance à « se retourner » pour revenir dans la direction opposée.

Ainsi lorsque vous voyez que le prix « touche » la bande du haut, ouvrez une position vers le bas et vice versea. Sur l’exemple que je vous ai présenté, 7 – 8 positions sur 10 auraient été gagnantes.

Attention : cela ne marche que lorsqu’il n’y a pas de tendance ou lors d’une faible tendance !

Je recommande fortement d’utiliser cette méthode pendant la soirée ou la nuit quand les marchés sont « calmes ».

Avec une tendance

Lors d’une tendance le prix effectue ce que l’on appelle « la promenade sur la bande » : c’est-à-dire que le prix touche la bande, revient en peu vers la moyenne mobile du milieu, pour finalement retourner dans la direction de la tendance. En voici un parfait exemple ci – dessous :

 

De belles opportunités pour ouvrir une position
De belles opportunités pour ouvrir une position
Attention : vérifiez toujours que BBW affiche une volatilité croissante !

Vous pouvez également rajouter la stratégie « Rainbow » à cette méthode : attendre que le prix retourne à la moyenne mobile pour ouvrir une position en direction de la tendance :

 

Avec quels timeframes les utiliser ?

Vous pouvez utiliser ces bandes sur tous les timeframes, allant d’une minute à une semaine. Cependant pour les options binaires, je vous conseille les timeframes de 5 et 15 minutes.

Les timeframes utilisés

Lorsque les marchés « sont calmes » (première méthode) vous pouvez également utilisez le timeframe d’une minute pour ouvrir des positions à court – terme (60 – 300 secondes).

 

Conclusion

Les bandes de Bollinger sont un instrument indispensable pour tout trader. Etant très simples dans leurs formule, ils sont à mes yeux le meilleur indicateur qui permet à lui – seul de générer des millions de profits.

Encore faut – il bien savoir l’utiliser !

Voici les points importants de l’article qu’il faut retenir :

  • Les bandes de Bollinger n’indiquent pas où va aller le prix, mais où il se situe actuellement
  • En l’absence d’une tendance claire, lorsque le prix touche la bande haut/bas, c’est généralement le signal qu’il va « revenir en arrière »
  • Lorsqu’il y’a une tendance forte et que le prix touche ma bande, c’est un signal que la tendance va continuer
  • Enfin n’hésitez pas combiner les bandes de Bollinger avec divers stratégies comme le Rainbow
433
2

(433)

Commentaires(2)
  1. C’est vrai que Bollinger est juste un génie! Il a crée l’indicateur le plus utilisé du monde juste en se basant sur la moyenne mobile qu’on savait utiliser depuis l’antiquité. Comme quoi « le génie » réside très souvent dans la simplicité.

  2. C’est quand même fou comme trois simples moyennes mobiles « bien utilisés » ont revolutionné tout l’univers du trading… Et dire que certains traders dépensent toujours des centaines d’heures à trouver « un algorithme magique ».

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *