Home Analyse technique Comment fonctionne le trading basé sur le scalping ?

Comment fonctionne le trading basé sur le scalping ?

Il s’agit d’une des méthodes de trading les plus rapides qui soient. Elle consiste à faire des trades sur à peine quelques secondes et réaliser une multitude de petits gains sur un grand nombre de trades.

Avis des lecteurs: 32 votes
60% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Tout d’abord, il faut savoir qu’utiliser le scalping sur des cours qui stagnent ou qui n’ont pas une haute volatilité est une idée particulièrement mauvaise. En effet, afin de bien tirer profit de cette technique, il faut l’appliquer sur les actifs les plus aptes à subir des changements rapides et conséquents. Par exemple, il est vivement recommandé de recourir au scalping sur les CFD.

En ouvrant un grand nombre de positions de manière quasi simultanée et en revendant directement après avoir réalisé un tout petit gain sur chacune, le trader finit par réaliser un bon bénéfice au final. Les petits changements qui, en temps normal, sont peu significatives et pas du tout intéressantes pour les autres traders, sont ce dont raffolent les traders qui recourent à cette pratique. C’est pour cela que les traders les plus expérimentés l’utilisent avec l’effet de levier qu’on retrouve sur les CFD, par exemple. Cela a pour effet de multiplier les gains, les rendant intéressants, en fin de compte.

Cette technique fonctionne presque toujours, même dans les périodes de crises financières.

 

Le scalping se résume à réaliser le plus de trades possibles en un temps record

Le scalping permet des gains rapides.

Il faut noter que le travail d’un scalpeur n’est pas de tout repos. En effet, la moyenne des trades pour lui est de 200 trades/jour. On imagine facilement la pression qu’il doit subir. D’autre part, comme ce genre de traders recourt souvent à l’effet de levier, les risques sont permanents avec chaque trade.

 

Le scalping devrait être réservé aux traders expérimentés

Comme on vient de le préciser, la technique de scalping est particulièrement sensible et difficile à réaliser pour un trader amateur. Elle requiert du tact, de la présence d’esprit et beaucoup d’attention pour qu’elle soit fructueuse. En plus, il n’est pas évident de gérer les risques encourus correctement. Un trader peu expérimenté peut facilement céder à la pression et commettre des erreurs qui pourraient bien lui coûter très cher. Il est donc préférable qu’il fait des trades plus lents en utilisant le SAR ou le CCI.

 

Le trading à haute fréquence

Une des façons les plus efficaces pour maximiser les profits s’agit du trading à haute fréquence. Ce sont, en réalité, des bots qui prennent le contrôle des trades et les effectuent en masse. Ils ont leurs propres codes et peuvent facilement et rapidement appliquer les indicateurs pour se repérer. Ils sont les plus capables de tirer profit du scalping car un humain sera toujours trop lent, en comparaison. Il va falloir tout de même garder un œil sur les volumes qui doivent être importants pour éviter les fluctuations trop brutales.

Les atouts et risques de cette technique

Il est naturel de constater que l’avantage majeur de la technique du scalping est qu’elle génère les bénéfices quasi instantanément. Comme elle se base sur des trades à très courts termes, les ordres de Stop Loss deviennent particulièrement intéressants et utiles. Toutefois, comme points négatifs, on pensera au fait que cette technique requiert un gigantesque nombre de trades quotidiens pour être rentable. C’est donc pour ça que les traders professionnels ont souvent recours au fameux effet de levier qu’on trouve notamment sur les CFD pour maximiser les profits.

(65)

Close